Dec 17, 2018 11:54 UTC
  • Europe: l'arsenal US à la portée des RVSN

L’épouvantail d'un retrait US du FNI brandit sous les yeux européens visés à créer des tensions supplémentaires entre la Russie et le Vieux Continent. Or, les Russes affirment désormais qu'ils sont capables de frapper les arsenaux US sans avoir recours à l'arme nucléaire.

La mise en place d’un système de défense antimissile américain en Europe constitue un problème épineux dans les rapports russo-américains.

En réaction au déploiement des systèmes de défense antimissile américaine en Europe, non loin des frontières russes, un haut responsable militaire russe a souligné que ces systèmes étaient à la portée des fusées stratégiques russes (RVSN).

Le général Sergueï Karakayev, commandant des RVSN a déclaré que les systèmes de défense antimissile américaine installés dans les pays européens étaient à la portée des forces russes.

Lors d’une interview accordée au quotidien des Forces armées de la Fédération de Russie, Étoile rouge et en réponse à une question sur l’installation des systèmes de défense antimissile américaine en Roumanie et en Pologne, le général russe a réaffirmé : « Nous ne devons pas oublier que les armements américains se trouvent déjà dans notre champ d’action sans que la Russie ait besoin de recourir à l’arme nucléaire ».

Le mois dernier, le vice-ministre russe des Affaires étrangères, Sergueï Ryabkov a déclaré que le déploiement du site de défense antimissile Aegis Ashore par les États-Unis en tant qu’infrastructure de défense antimissile balistique en Europe constituait une violation flagrante du Traité sur les Forces nucléaires à portée intermédiaire (FNI) conclu par les États-Unis et la Russie.

 

 

Mots clés

commentaires