Jan 12, 2019 17:14 UTC
  • Les commandants de la marine russe ont désarmé des pirates au cours d’exercices.
    Les commandants de la marine russe ont désarmé des pirates au cours d’exercices.

Un accord sur les visites dans les ports de la marine entre le Soudan et la Russie pourrait se transformer en une présence militaire russe permanente sur la côte de la mer Rouge, a déclaré le chef du comité de la sécurité du Parlementaire soudanais.

Cité par Sputnik, al-Hadi Adam Hamid, chef de la commission de sécurité du Parlement soudanais, a fait état de la conclusion d’un accord avec la Russie sur la liberté des navires de guerre russes et soudanais d’entrer dans les eaux territoriales des deux pays, indiquant que l’accord est un pas vers l’établissement de relations stratégiques entre les deux pays.

« La date de l’escale demandée est en cours de discussion. Elle sera approuvée si les deux pays parviennent à un accord. Cet accord ouvrira la voie à davantage d’accords et à une coopération accrue, voire à une base russe sur la mer Rouge », a déclaré al-Hadi Adam.

« Une visite du port russe, a-t-il ajouté, pourrait donner à la marine soudanaise une expérience directe des équipements militaires de pointe de la Russie et aider à la formation de ses forces navales, renforçant ainsi les liens stratégiques entre les deux pays. »

Le responsable soudanais a fait valoir le droit du Soudan à abriter des bases militaires russes sur son sol, comme certains pays voisins qui ont autorisé l’établissement de bases militaires étrangères dans le cadre de divers accords.

Al-Hadi Adam a souligné la nécessité d’avoir un allié stratégique comme la Russie pour être soutenu dans les moments difficiles où les autres lui tournent le dos, d’où l’importance d’une coopération militaire avec la Russie pour le Soudan.

Le Premier ministre russe, Dmitry Medvedev, a récemment approuvé un projet d’accord avec le Soudan visant à assouplir les règles relatives aux visites portuaires pour la marine des deux pays. Un décret à cet effet est disponible sur le site officiel des diverses agences de presse russes.

Le projet d’accord comprend des dispositions de sécurité pour les marins qui seront autorisés à débarquer sans armes. Les navires de la marine portant des armes de destruction massive, du combustible nucléaire, des armes biologiques, des substances radioactives, des toxines ou des drogues seront interdits d’entrée dans les ports.

 

 

Mots clés

commentaires