Jan 12, 2019 22:05 UTC
  • Gilets jaunes: la police tire!

Pour le 9e samedi des manifestations des Gilets jaunes, de violents heurts ont opposé les policiers aux manifestants.

Selon Sputnik, la police a fait usage de gaz lacrymogènes et de flash-balls pour disperser les manifestants. Des témoins font état du recours des policiers à des balles en caoutchouc dans certains quartiers de la capitale. À Londres, où les Gilets jaunes manifestaient ce samedi, l’un de leurs leaders a été arrêté. Les manifestants se sont rassemblés devant Bercy avant de se diriger vers l’Arc de Triomphe, où ils se sont accrochés avec les CRS. 

De nombreux manifestants réclamaient l’arrestation d’Alexandre Benalla, l’un des proches du président qui s’est fait remarquer en 2017 dans une vidéo où il passait à tabac des manifestants rassemblés à l’occasion de la fête du Travail. 

Lors de cet acte IX de la mobilisation, des centaines de Gilets jaunes ont envahi l’hippodrome de Chantilly au cri de « Macron démission ». Pour disperser un groupe de manifestants assis, un gendarme a déclenché une grenade lacrymogène à quelques centimètres d’eux.

Avec 32 000 manifestants partout en France, selon les chiffres communiqués cet après-midi par le ministère français de l’Intérieur, la mobilisation des Gilets jaunes, qui a connu une nouvelle hausse ce samedi 12 janvier, ne semble pas près de prendre fin.

 

Mots clés

commentaires