Feb 20, 2019 17:22 UTC
  • Qui a détruit les S-400 russes?

La Russie a annoncé la destruction d’un navire qui portait les systèmes de défense antimissiles S-400 à destination de la Chine en raison d’une tempête qui a eu lieu dans la Manche, entre le Royaume-Uni et la France.

Un responsable russe a déclaré que la cargaison de systèmes de défense antimissiles S-400 qui aurait dû être livrée aux Chinois, avait été détruite par une tempête dans la Manche.

« Les systèmes de défense antimissiles S-400 de type 40N6 ont été détruits et n’ont jamais été livrés à la partie chinoise. Certains de ces appareils seraient probablement tombés dans l’eau.

Sergueï Tchemezov, chef exécutif de la société d'État russe, Rostec, a présenté également de nouveaux détails à ce propos, lors d’une conférence de presse, tenue au Salon international de la Défense (Idex) aux Émirats arabes unis.

« Le contrat avait été signé entre nous et les Chinois, il y a longtemps. Nous devrions leur livrer des systèmes de défense antimissiles S-400 de type 40N6, mais le navire qui les transportait a été détruit par une tempête et nous sommes actuellement en train de fabriquer de nouveaux systèmes antimissiles pour les livrer aux Chinois », a-t-il déclaré.

La Chine fait l’objet de sévères sanctions américaines pour avoir décidé d’acheter des S-400 à la Russie.

Dimitri Chugaëv, chef du service fédéral de la coopération militaire et technique russe, a fait part de la livraison à la Chine de tous les S-400, prévus dans l’accord, d’ici fin 2020.

Mots clés

commentaires