Mar 15, 2019 06:18 UTC
  • Acte II de Guerre: le Venezuela gagne !

Au Venezuela, le président légal Nicols Maduro fait de la résistance ; le temps joue en sa faveur malgré la campagne qu’a lancée Washington, à l’aide du jeune Juan Guaido pour le renverser.

45 jours après le début de la crise au Venezuela, alimentée par les États-Unis via le « gamin » - comme il se surnomme - de 35 ans, non seulement celui-ci n’a pas réussi à renverser le président légal mais en plus il a fait du sur-place.

Quant à la méga-panne d'électricité qui a paralysé le Venezuela pendant plusieurs jours, Nicolas Maduro est finalement arrivé à gérer au mieux cette crise alors que son rival se contentait de l’accuser pour le manque d'investissements au cours des dernières années. Mais il se dit dans les médias locaux que Nicolas Maduro est une personnalité solide, doté de détermination et de suffisamment de patience pour pouvoir faire fi de tous les complots.

Nicolas Maduro bénéficie également d’un soutien indéfectible de l’armée et de instances du pays mais aussi du peuple qui restent toujours fidèles à lui et donc sourds aux appels du Juan Guaido.

En outre, la proposition du président américain Donald Trump portant sur une intervention militaire extérieure a été très mal reçue dans les capitales latino-américaines et européennes.

Par ailleurs, Nicolas Maduro bénéficie de l'appui sans faille de la Russie, de la Chine et de l’Iran qui dénoncent l'ingérence de l'Occident dans les affaires vénézuéliennes.

Bref, Nicolas Maduro conserve jusqu’ici la maîtrise des événements et du temps et aucun agissement ni tentative, venant de l’intérieur du pays ou de l’étranger n’a pu porter atteinte à sa légitimité et à sa popularité auprès des Vénézuéliens.

 

 

Mots clés

commentaires