Mar 18, 2019 08:02 UTC
  • Venezuela: Maduro forme un cabinet de guerre

Le Venezuela s’apprête à faire face à de nouveaux actes de guerre des États-Unis.

Les États-Unis ont mené récemment deux actes de guerre contre Caracas :

  1. Le déploiement de leurs forces en Colombie
  2. Tentative de cyber coup d’État

L’envoyé spécial américain pour le Venezuela, Elliott Abrams ne cesse ses agissements provocateurs à l'encontre du Venezuela. Pour y faire face, le président Maduro a décidé de procéder à un vaste remaniement ministériel pour former un cabinet de guerre.

Il y a deux jours, il a ordonné la formation d’une brigade militaire.

Le président vénézuélien, Nicolas Maduro, a demandé dimanche 17 mars aux ministres de son cabinet de présenter leur démission pour appliquer des changements fondamentaux visant à faire face aux menaces. 

« Le président Maduroa demandé à l'ensemble du cabinet exécutif de présenter sa démission dans le but de réorganiser en profondeur les méthodes et le fonctionnement du gouvernement bolivarien afin de protéger la patrie de Bolivar et de Chavez de toute menace », a déclaré la vice-présidente Delcy Rodriguez, dans un tweet.

Une panne de courant massive qui a frappé le pays pendant près d'une dizaine de jours a récemment interrompu le service d'eau, bloqué les raffineries, paralysé le système de transport et déclenché de nouvelles crises au Venezuela.

« Une cyberattaque américaine et les complots fomentés par l’opposition sont à l’origine de la panne d'électricité qui a pour but de renverser le gouvernement de Caracas », prévient le président vénézuélien.

Maduro a déclaré que la panne était un "coup électronique" effectué par "des esprits criminels".

Il a accusé les États-Unis d’avoir attaqué la structure du pouvoir, affirmant que le "gouvernement impérialiste des États-Unis avait ordonné cette attaque".

Maduro a créé, le vendredi 15 mars, une unité militaire chargée de protéger les installations et services de base tels que l’électricité et l’eau après que le pays a été frappé d’une panne d’électricité massive.

S'adressant au peuple vénézuélien dans un discours retransmis à la télévision, Maduro a déclaré que le "Commandement pour la défense des services stratégiques de base" serait chargé d'assurer "la sécurité, l'opérabilité et la protection de ces sites".

La coupure d’électricité, provoquée le 7 mars, a affecté tout le territoire pendant près de six jours. Mardi, le gouvernement avait assuré que le courant était rétabli dans tout le territoire.

 

Mots clés

commentaires