Apr 23, 2019 16:10 UTC
  • Le SU-30SM est doté de capacités multiples lui permettant de frapper des cibles tant dans les airs qu’au sol.
    Le SU-30SM est doté de capacités multiples lui permettant de frapper des cibles tant dans les airs qu’au sol.

Il y a quelques jours, Tel-Aviv annonçait avoir su distraire lors des frappes contre Masyaf dans la banlieue de Hama, les batteries de missiles S-300 russes. À croire les sources israéliennes, ce serait les bombes supersoniques israéliennes qui auraient réussi cette performance propre à faire basculer le marché des systèmes antimissiles, largement dominé par la Russie.

Moscou n’a pas réagi à cette information, mais on apprend pourtant ce mardi l’envoi de S-300 en Arménie. Après la Syrie, la Russie déploie-t-elle ces batteries en Arménie, quitte à intégrer ce pays dans son système de commandement de défense aérienne C-3 tout comme la Syrie ? Les informations ont fait état du déploiement récent des THAAD en Arabie et en Israël...

Les avions de combat multirôles Soukhoï Su-30SM de nouvelle génération seront livrés à la 3624e base aérienne de l’aérodrome d’Erebouni en Arménie pour remplacer les MiG-29, a déclaré mardi une source du ministère russe de la Défense à l’agence de presse ITAR-TASS.

« Le rééquipement de la base aérienne avec des Su-30SM devrait commencer l’année prochaine. La livraison des aéronefs se déroulera en deux étapes, en 2020 et 2021. Les 18 avions à réaction MiG-29 devraient être remplacés par des avions Su-30SM », a déclaré la source.

« Lorsque les livraisons des nouveaux aéronefs commenceront, certains pilotes seront envoyés au Centre d’aviation de Lipetsk pour être formés à leur utilisation, tandis que d’autres continueront à servir sur la base aérienne d’Erebouni », a indiqué la source.

Les Su-30SM se différencient des Su-30MKI indiens par leurs équipements entièrement russes, leur système d’identification « ami/ennemi » et par d’autres éléments. Cet avion, doté de capacités multiples, est efficace contre toutes sortes de cibles, aussi bien dans les airs qu’au sol.

 

Mots clés

commentaires