• L’Imam Hussein et son mouvement de réforme

L'Imam al-Hussein (Psl) a dit: » Je ne me suis pas soulevé de gaité de coeur, ni pour une quelconque insatisfaction personnelle, ni par subversion et ni injustement. Je me suis soulevé pour réformer la Oumma de mon grand père, le Messager de Dieu, pour commander le bien et interdire le mal, et pour suivre les traces de mon grand père et de mon père... » (Bihâlul Anwâr-v.44, p.329)

Depuis que l'Homme existe sur terre, le bien et le mal, la justice et l'injustice, le vrai et le faux sont en continuelle confrontation, et de chaque côté ses représentants. Par exemple, le Prophète Ibrahîm (Psl) fut confronté à Nemroud et à son peuple aussi, qui représentaient l'injustice et le polythéisme, Moussa (Psl) avec Pharaon, Dawoud (Psl) avec Jâlout, Souleimân (Psl) avec la reine de Saba, Sâlih (Psl) avec son peuple, 'Issa (Psl) avec les romains, notre Prophète (Pslf) avec les Qoraichs, etc...

Nous savons tous à travers les textes que ces saintes personnes (Ibrahîm, Moussa, Mohammed, ...) sont venues avec un message réformateur, c'est-à-dire, sauver les gens de la servitude des tyrans, et instaurer à la place la justice divine qui est basée sur le respect, la liberté, la paix, et le bien être de l'Homme.

L'Imam al-Hussein, malgré qu'il n'est pas un Prophète, fait partie de ces réformateurs, car à travers son soulèvement contre le pouvoir de l'époque, il voulait réinstaurer la justice perdue du message de son grand père (Pslf) .

Notre Prophète (Pslf) a été envoyé à une époque ou l'humanité vivait dans un obscurantisme à tous les niveaux (dogmatique, éthique, social et politique). L'Europe chrétienne vivait dans un archaisme total, tandis que l'Empire perse lui vivait dans la débauche et le totalitarisme, et que les arabes vivaient ce qu'on appelle la » Jahiliya « .

Et c'est dans ce contexte désolant que le Prophète (Pslf) vient avec cette miséricorde qui est l'islam, et invite les gens à l'embrasser, car le but de la prophétie est de sauver et guider les gens vers la bonne voie (Sirâtul Moustaqîm). Un nombre important de gens de la région entrent dans cette nouvelle religion, et quelques dizaines d'années plus tard, une grande partie du monde embrasse l'islam.

Mais 50 ans après la mort du Prophète (Psl) , vient au pouvoir de l'état islamique un homme qui selon al-Hussein (petit fils du Prophète) ne mérite pas d'être à ce poste, car comme il le cite: » Nous sommes la famille du Prophète. C'est par nous que Dieu a débuté (le Message) et c'est par nous qu'Il l'a parachevé. Par contre Yazîd est un libertin qui ne cache pas son libertinage, un alcoolique et un assassin de l'âme innocente que Dieu a interdit de tuer. Quelqu'un comme moi ne saurait donc prêter serment d'allégeance à quelqu'un comme lui » (Al Foutouh-v.5, p.14.).
Et il cite dans un autre discours: » J'en jure par ma religion: l'Imam ne peut être que celui qui gouverne selon le livre, qui établit l'équité, qui a pour religion la Religion Vraie et qui s'en tient scrupuleusement aux prescriptions divines... » (Bihârul Anwâr-v.44, p.335)

A travers ces discours, nous percevons mieux le « pourquoi « de son soulèvement, en un mot, remettre les pendules à l'heure, en réinstaurant la justice et les principes prophétiques, et le Prophète (Psl) cite à ce sujet: » Celui qui voit un Sultan injuste, qui rend légal ce que Dieu a interdit, qui transgresse le pacte qu'il a conclu devant Dieu, qui dévie la Sunna du Messager de Dieu, qui agresse les Musulmans et commet des péchés contre eux, sans qu'il ne s'opose à lui, ni par une parole, ni par une action, Dieu lui réservera obligatoirement le même traitement qu'Il réserve à ce Sultan » (Târikhou Tabari-v.4, p.304.).

Par conséquent, pour cette noble cause, al-Hussein (Psl) a donné sa vie en contre partie, car les réformateurs sincères et véridiques sont prêts à tous les sacrifices pour concrétiser ce noble but, qui est d'instaurer la justice divine, la paix, l'amour, l'harmonie et le bien être de l'Homme sur cette terre. Selon nos croyances, c'est le Mahdi (Psl) qui accomplira cette noble et difficile tâche.

 

Mots clés

Sep 26, 2017 06:01 UTC
commentaires