Feb 19, 2019 03:49 UTC
  • Yazd, meilleure destination touristique en Iran (l’ambassadeur)

Yazd est la meilleure destination touristique en Iran qui occupe une place de choix dans le cœur des touristes, a déclaré l’ambassadeur du Sri Lanka en Iran après avoir visité ce dimanche la ville historique iranienne de Yazd pour la deuxième fois.

Selon Mohammad Sharif Anis, Yazd est la meilleure destination touristique en Iran qui accueille chaque année de nombreux touristes de partout dans le monde.

A l’occasion de sa visite à Yazd ce dimanche, l’ambassadeur du Sri Lanka s’est dit favorable au développement des coopérations touristiques entre les villes iraniennes, notamment Yazd et les villes du Sri Lanka.

Le représentant du Sri Lanka en Iran a ensuite décrit Yazd comme son «premier choix» à visiter parmi toutes les villes iraniennes souligné qu'il prendrait des mesures pour connecter Yazd à «une ou deux villes» de son pays. 

Anis a souligné les similitudes entre Yazd et Colombo, la capitale du Sri Lanka, saluant la coexistence pacifique des adeptes des religions et des confessions à Yazd.

«C’est une bonne nouvelle qu’un zoroastrien fasse partie du conseil municipal de Yazd», a-t-il également noté.

Les entreprises iraniennes peuvent coopérer dans la production de matériaux de construction, la construction d'infrastructures et de tours au Sri Lanka», a-t-il ajouté exprimant son souhait pour développer des liens commerciaux entre son pays et Yazd.

Indiquant que les vêtements sont les principales exportations du Sri Lanka, il a souligné le fort potentiel de Yazd pour la coopération dans ce domaine. 

Le chef de la mission diplomatique sri-lankaise en Iran a annoncé du lancement d’un vol direct entre Colombo et Téhéran dans un avenir proche en vue de promouvoir le commerce et le tourisme entre les deux pays.
Le tourisme constitue un volet essentiel de l'économie iranienne.

Le gouvernement tente de diversifier et d’augmenter ses plans pour travailler avec tous les partenaires afin de faire croître le tourisme international en Iran.

 

Mots clés

commentaires