Sep 29, 2021 19:12 UTC
  • Base de drone: Alger frappera!

Alors même que l'entité sioniste envoie ses policiers s'installer définitivement aux Émirats au sud de l'Iran, le ministre israélien de la Guerre se prépare à gagner le Maroc à la tête d'une délégation de militaires de haut rang. C'est la première du genre dans le cadre de la reprise des relations entre les deux parties, selon les médias marocains.

Le journal marocain Hespress a rapporté que des "sources" s'attendent à ce que la visite de Gantz soit programmée après la formation du nouveau gouvernement à Rabat, que le roi Mohammed VI devrait nommer dans les prochains jours.

Que cherche Gantz au Maroc? 

« Gantz sera accompagné d'experts et de responsables représentant l'industrie de l'armement, pour discuter des opportunités d'investissement dans le domaine de la coopération militaire et de défense entre Rabat et Tel-Aviv », ajoute le journal.

Une base de drone israélienne au Maroc, Alger contre-attaque

Les mêmes sources n'excluent pas que le lancement d'un groupe d'usines militaires au Maroc soit signé lors de cette visite, dans le cadre de la coopération stratégique entre les parties. Au fait le Maroc, toujours selon les médias devrait commencer à fabriquer des drones kamikazes en coopération avec Israël, selon la même source.

Évidemment l'apparition du plus haut gradé de l'armée sioniste aux portes de l'Algérie alors même que les Etats Unis viennent d'annoncer la livraison des missiles air-air Standoff à l'armée de l'air marocaine et ce presque le jour où le commandant en chef de l'Africom se trouvait à Alger non pas pour discuter du terrorisme comme annoncé mais plutôt pour mettre en garde les Algériens contre leurs efforts visant à barrer la route à Israël au sein de l'UA ne pourrait se limiter à l'inauguration d'une usine de fabrique de drones. Il va sans que le sioniste Gantz, chef de guerre d'une entité dont le PM reconnaissait il y a deux jours à l'ONU avoir été encerclé par les drones de la Résistance fera tout pour se rattraper au Maghreb en cherchant à construire pas une usine mais bel et bien une base de drones kamikazes, histoire de multiplier les frappes ciblées genre ces frappes qui se produisent au Sahara occidental pour liquider les commandants du front Polisario. Histoire de rattrapage il serait également trop tentant pour l'entité de créer carrément une 'Task force de drone" au Maroc à l'image de ce que la Ve flotte US dit vouloir créer à Bahreïn rien que pour tenter d'inverser la donne aérienne au Moyen-Orient marquée par les drones et les missiles qui agissent en toute furtivité et précision, et ce largement mieux que des F-16, F-15....Après avoir crânement perdu la bataille du ciel au "Moyen-Orient élargi" l'axe US/Israël veut vraisemblablement   faire leur " Grand Maghreb" suivant les règles de combats asymétriques rien que pour défier la puissante ANP qui elle est une armée régulière. 

Le jeu de drones turco-israélien au Maroc ou comment créer une base aux portes de l'Algérie

Face à une base de drones que l'entité entend créer à quelques kilomètres des frontières algériennes à peine quelques semaines après de très vastes incendies embrasant la Kabylie que fera l'Algérie? Se défendre bien sûr mais peut-être même anticiper...depuis quelques la cadence s'est accélérée et Alger rend à couper l'herbe sous le pied du camp d'en face. Cet après-midi l'ambassadeur de France a été convoqué pour une affaire de visa mais on a cru comprendre qu'il s'agissait d'une anticipation sur l'éventuelle livraison de sous-marins nucléaires français au Maroc après les déboires liés à l'AUKUS...Une Task Force de drones made in Israël au Maroc pourrait ne jamais voir le jour si l'Algérie décidait qu'il en devrait pas être ainsi...Après tout ce n'est pas les moyens qui en manque dans un grand pays comme l'Algérie doté des unités de guerre électronique de DCA à basse altitude et de pilotes prêts à étouffer tout complot dans l’œuf. 

 

Mots clés