Jan 25, 2022 19:51 UTC
  • Une base US au Maroc?!

Ce coup d'Etat que Barkhane aux abois vient de commettre très difficilement au Burkina Faso de Christian Kaboré car bien au contraire du Mali 2021 ou de la Guinée ou encore du Tchad où cette même Barkhane a fait liquider Idrisse Déby Itno, puis qu’opposé à la mercenarisation de l'armée tchadienne,

elle a mis trois jour et une bonne dose d'opérations médiatique avant de faire lire aux putschistes un communiqué fort calibré à la TV publique et annoncer la fin de Kaboré qui a eu la géniale idée de créer une force populaire composée de ces même Burkina bé qui  en octobre ont fait face main nue à Kara contre les occupants, il y a de fortes chances qu'il soit une réaction paniquée à tous ces inattendus  qui se passent au Sahel ces temps-ci :ces fermetures du ciel malien à Barkhane et à l’OTAN, ce mépris du peuple du Mali à l'égard d'un embargo made in US que les Occidentaux croyaient mortel mais qui s'est avéré au contraire un facteur d’éveil et de dénonciation de l'Occident à travers tout Afrique,  cette chasse aux militaires français non plus seulement à coup de pierres comme au Niger ou au Bukina il y a quelques mois  mais bel et bien  à coup de roquettes  qui à Gao ont coûté, dit l'Elysée la vie à un caporal et ont blessés huit autres militaires sans que, et c'est une première, la France, qui par le passé envoyer ses Mirage écraser dans le sang et pour un oui ou pour un non des villes et villages entiers n'osent bombarder le petit doigt.

Plus d'un observateur estiment que cette force retrouvée date depuis que le Sahel et le Maghreb anti-colonisliste se sont mis ensemble et conjugué leurs forces contre l'empire.  Depuis que l'Algérie a décidé de rompre avec l'ère d'apathie envers l’Afrique puisqu'elle a cru en son destin africain et au fait que son indépendance sa souveraineté, assaillies qu'elles sont par l'axe US/Israël, ne pourront préserver qu'à travers des alliances régionales et extra-régionales avec toutes les forces anti-colonialiste à travers le monde. Le coup d'Etat au Burkina est aussi dirigé contre cette union maghrébine sahélienne qui à mesure qu'elle s'approfondit, terroriste les puissances colonialiste/  Lundi, au moment où les médias mainstream  commençaient à parler du coup d'Etat au Burkina, lm'Algérie et la Mauritanie, deux membres de l'axe anti US anti-Israël dépochaient des délégations au Mali  pour décider d'une réaction commune. C'est dire à quel point le front Sahélo- Maghrébin que l'inclusion du facteur d’Israël au Maghreb a rendu vitale, est forte et solide. Mais la tentative destiné à déstabiliser le Burkina dans le stricte objectif de briser ce front uni naissant  mais bien fort s'est accompagné presque simultanément d'un autre agissement, lui aussi digne d'attention. 
 

A quelques kilomètres d'Ouagadougou, le Maroc dont la normalisation forcée avec Israël  en a fait une quasi colonie a annoncé prévoir  de construire une grande base navale militaire à Dakhla, "afin d’apporter une assistance logistique et militaire aux pays africains amis", et de "recevoir des missions de maintien de la paix des Nations unies (ONU) et de l’Union africaine (UA)." El Español affirme : "La base militaire sera installée à l’intérieur du port de Dakhla atlantique situé dans le village de pêche de Ntireft, en eaux profondes à l’extérieur de la baie d’Oued Ed-Dahab. Elle accueillera 1 700 soldats de la Marine royale marocaine ainsi que de gros sous-marins et de missiles. La future base de Dakhla disposera aussi d’un ravitaillement d’essence pour fournir du carburant aux cargos sur les routes de l’Afrique vers d’autres continents."

Quels autres continents? Evidemment l'Outre Atlantique. Le journal ajoute :" « La base va s’étendre sur une grande superficie et pourrait accueillir le porte-avions USS George Washington (CVN-73) . Le projet est coordonné par le ministère de l’Équipement, des transports, de la logistique et de l’Eau, qui a confié les travaux à la Société générale des travaux du Maroc (SGTM) et SOMAGEC-SUD.  Les travaux vont durer sept ans, étant donné que la création d’une base navale nécessite beaucoup plus de temps que celle d’une base aérienne"

Et d'ajouter : "Les États-Unis et Israël, partenaires militaires privilégiés du Maroc, soutiennent la construction de cette base militaire à Dakhla qui jouera un rôle stratégique dans la région, étant donné que des pays comme la Mauritanie et le Sénégal n’ont pas de bases militaires navales. Le Maroc possède sa plus grande base navale à Casablanca, ainsi que de plus petites à Agadir, Al Hoceima, Kenitra, Safi, Tan Tan et Tanger. Le royaume compte aussi une base militaire à Ksar Sghir, dans le nord du pays.'

Et les coûts de cette première base navale US/Israël déguisée en Méditerranée occidentale, juste à côté du Sahara occidental et à quelques pâtés de la cote algérienne?  "Le port de Dakhla atlantique, d’un coût de près d’un milliard d’euros, a été créé en 2016, suivant les Hautes instructions du roi Mohammed VI. Il vise à promouvoir le développement économique, social et industriel du Sahara dans tous les secteurs (pêche, agriculture, mines, énergie, tourisme, commerce et industrie) et à doter la région d’un outil logistique moderne. A terme, le port de Dakhla Atlantique sera un concurrent de taille du port de Ceuta."

A quoi rime ce concours de circonstance? Et bien à ceci : le processus de l'enclavisation du Mali par embargo total injuste interposé visant à le punir d'avoir défié, à l'aide de l'Algérie et de la Russie, le vieux colonialisme français et ses paires euro américain n'aura aucun sens tant que les cotes algériennes, sénégalaises, béninoises ... et autres  serviront à en neutraliser l'effet. Une base à Dakhla, port ultra stratégique que convoitait dans le temps la Russie, cela veut dire l’établissement des navires US/OTAN dans la région voire le remake des opérations de piraterie de mer auxquelles s'adonnent sans honte l'US Navy quand elle veut imposer sa loi sanctionnelle à ses adversaires. En mer d'Oman et en mer Rouge les pétroliers iraniens en ont été victime bien qu'à chaque fois, les Américains en ont eu à en mordre les doigts. Mais cette base à naitre parviendra-t-elle à faire de la Méditerranée et du Maghreb une zone tampon où l’Amérique imposerait ses sanctions à tout pays ayant violé son oukase? rien n'est moins sûr. Hier soir à Téhéran le président iranien recevait le nouvel ambassadeur algérien et lui affirmait à quel point le niveau des relations bilatérales laissait à désirer. Signe que la Résistance maghrébo-sahelienne a des alliés moyen orientaux sur qui compter. 

 

Mots clés