Apr 06, 2020 19:18 UTC
  • Libye: Israël vole au secours d'Ankara

La Turquie, qui se targue de se poser en «défenseur» des Palestiniens, utilise des drones kamikazes de fabrication israélienne pour attaquer des unités de l'Armée nationale libyenne (ANL), a rapporté le site d’information South Front.

Une épave du drone kamikaze Harop de fabrication israélienne a été découverte par l'ANL près du village de Hamada, ajoute la source.

L'armée turque et les terroristes transférés par Ankara depuis les régions sous occupation turque de la Syrie vers la Libye se battent contre l'ANL au nom du gouvernement d'entente nationale (GNA) basé à Tripoli.

Le 6 avril, l'Armée nationale libyenne (ANL) du maréchal Khalifa Haftar a signalé qu'un drone turc avait visé un avion-cargo chargé de fournitures médicales destinées à la lutte contre la Covid-19.

Un pétrolier, qui transportait des fournitures vers l'ouest de la Libye afin de contrer la propagation du Coronavirus, aurait également été pris pour cible par un drone turc.

Cela intervient alors que le réseau d'information turc a présenté ces frappes au drone comme des frappes menées contre « des positions et des unités militaires ».

Par ailleurs, au moins 41 combattants du gouvernement d’entente nationale et des mercenaires de la Turquie ont été tués dans des attaques de l’ANL à Wadi al-Rabi et à al-Mashrou, a annoncé ce lundi le site Alam al-Harbi proche de l’ANL.

 

 

Mots clés

commentaires