Jun 04, 2020 16:40 UTC
  • Libye: 1er revers russe?

L'aéroport de Tripoli est-il tombé entre les mains de la Turquie et donc de l'OTAN? Si c'est le cas, ce serait la seconde base d'envergure que le camp occidental vient d'occuper après al-Watiya tout près des frontières tunisiennes.

Avec ces deux grands bases, le couloir aérien de trafic de terroristes et d'armes depuis la Turquie et la Syrie vers la Libye s'accélère tout comme le déploiement des missiles, des unités de DCA, des stations de radars et tout ceci, aux portes de l'Algérie et de la Tunisie. Quelques heures avant la supposée chute de l'aéroport, Haftar a quitté la Libye pour l'Égypte sans doute, en quête de soutien supplémentaire.

L'axe Égypte-Émirats-Russie est-il sur le point de perdre face à celui de la Turquie-US? Ou alors tout ceci, n'est qu'un jeu destiné à faire enliser la Russie et l'armée égyptienne et à faire déborder le conflit au delà des frontières libyennes? 

Toujours est-il que la Turquie a déployé une armée de 13 000 mercenaires et ses forces ont même pénétré dans le périmètre de l’aéroport. « Les installations clés au sud de Tripoli sont pourtant restées aux mains des troupes de l’ANL. À la suite des affrontements, le GNA a capturé un char de combat T-72, détruit au moins deux véhicules de l’ANL et perdu une douzaine de combattants », selon le site d'information South Front qui ajoute : « Cherchant à compenser ce revers militaire, des sources pro-turques ont publié des photos de ce qu’elles ont décrit comme une liste rédigée en russe sur laquelle figurent les otages russes au sud de Tripoli. » Guerre des nerfs anti-russe?  La liste semblait ne comporter que des noms arabes traduits grossièrement en russe.

Des sources pro-ANL disent que le GNA et ses bailleurs de fonds alimentent la propagande sur l’implication supposée importante des entrepreneurs militaires russes dans le conflit pour détourner l’attention du public du fait que la Turquie a déployé environ «13 000 terroristes syriens » pour soutenir le GNA. Récemment, la Turquie a même commencé à fournir à ses mandataires syriens et aux combattants du GAN des chars de combat M60. Erdogan cherche-t-il à faire reculer la Russie en Syrie par Libye interposée? Sans doute. Les mercenaires d'Ankara ont fait publier ce jeudi des batteries de Pantsir-S et de Square qu'ils disent avoir pris en butin à l'aéroport de Tripoli... une chose est sûre: l'OTAN ne s'arrêtera pas à l'aéroport et continuera à avancer aussi bien en Libye-Est qu'en Syrie, à moins d'une riposte violente du camp d'en face. En Syrie, les MiG ont commencé à frapper. 

Alors que l'aéroport de Tripoli semble être pris par l'armée du GNA, le ministère russe des Affaires étrangères a appelé les parties impliquées dans le conflit en Libye à y mettre fin dès que possible et à trouver une solution politique.

Le ministère russe des Affaires étrangères a déclaré mercredi dans un communiqué que le ministre russe des Affaires étrangères, Sergueï Lavrov, avait souligné l'importance d'une cessation immédiate des hostilités après une réunion avec une délégation du GNA à Moscou, selon Sputnik.

Mots clés

commentaires