Jan 19, 2021 14:29 UTC
  • Pacte militaire Algérie-Résistance?

A peine quelques jours après la visite bien significative du ministre mauritanien de la Défense en Algérie où l'intéressé a visité des usines et des ateliers d'armements et où , dit-on,

il a vu avec ses hôtes comment mieux prémunir le Front de Polisario contre ce qui semble de près et de loin à une fabrique de la guerre au Sahara  pour le grand bénéfice d'un Israël qui après avoir leurré le trône marocain, vient de semer le chaos en Tunisie, espérant pouvoir pousser l'Etat à se mettre à la table de dialogue, l'armée algérienne vient de lancer une méga manœuvre aérienne et terrestres sur les frontières avec le Maroc, qui accueille, on le sait, des officiers israéliens d'origine marocaine, en vue de préparer le grand coup contre l'Algérie.

Plus d'un observateurs aimeraient faire un lien plus ou moins directs entre ces manœuvres militaires à balle réelle que le chef d'état-major algérien avait promis et ces exercices d'envergure que l'Iran multiplie ces 20 derniers jours au sol, dans l'air et en mer. Selon des sources algériennes, l'armée algérienne à procédé à d'importantes manœuvres aéro-terrestres dimanche et lundi 17 et 18 janvier 2020 à Tindouf, province frontalière du Sahara occidental et du Maroc pour "développer l'expérience au combat".

Baptisées Al-Hazm 2021 («Résolution» 2021) à Tindouf, ces exercices portent bien leur nom: l'Algérie ne se laissera pas faire. C'est un peu comme ceux que l'armée iranienne et le CGRI organisent en ce moment en mer et qui vont  depuis le golfe Persique jusqu'au nord de l'océan Indien où un missile anti-navire iranien a failli le samedi 15 janvier toucher le groupe aéronaval USS Nimitz ou encore dans le ciel, et qui ont impliqué des centaines de missiles et de drones et pas  de n'importe quel type puisqu'il s'agit d'appareils de différents gammes et types, prêts à lancer des attaques simultanées contre des cibles américaines ( bases US) et évidemment israéliennes aussi bien en Israël mais encore dans le golfe Persique, puisque l'accord d'Abharm et le ralliement d’Israël au CentCom viennent de faire des amis golfiens de l'Empire des cibles à abattre. 

Ces exercices militaires iraniens et algériens contiennent-ils des messages croisés? Evidemment. C'est une puissance coalition parallèlement qui se met en place pour contrer puissamment la tentative de l'axe "sionisant" de faire une percée au Maghreb ou encore dans le golfe Persique.

 L’exercice algérien s'est déroulé  sous la supervision du chef d'état-major de l'Armée nationale populaire (ANP), le général Saïd Chanegriha qui appelait il y a peu ses troupes à se tenir prêtes. c'est un exercice impliquant des tirs réels de missiles, dont la dernière version du missile antichar russe Kornet. Et pour la première fois, l'armée algérienne a montré l’usage d’un avion de reconnaissance électronique Beechcraft 1900 MMSA-Hissar.

Ceci étant, le message croisé que livrent la manœuvre militaire algérienne tenue simultanément aux exercices d'envergure iraniens peut aller au-delà de la seule préparation à la Grande guerre. Il pourrait être synchronique pour le grand malheur de l'Empire. Car imaginons que cette coalition de pacotille US /Israël /Emirats/Arabie... qui n'a qu'une armée de l'air fléchissant pour prétendre à être puissant se trouve soudain affronté au Maghreb à une Armée algérienne reconverti aux vertus de la Résistance. Ce serait un choc, un de ceux qui s’avérerait fatal.

Depuis que l'ANP a mis en garde l'axe US/OTAN/Israël, il se passe des choses bien significatifs au Sahel où les forces d'occupation commencent à saigner. Idem au Maroc où le roi commence à réaliser à quel point le piège tendu à son encontre dans la pure tradition sioniste s'en fout de son trône, de la perennité de ce dernier. Là encore, le poids de l'ANP, son rôle dans la réorganisation de la résistance au Sahara ou au Sahel ne sont pas à nier...

Que le front anti impérialiste ouest asiatique avec son extension au golfe Persique, à la Méditerranée orientale, à la mer Rouge et à l'océan Indien se trouve sa prolongation en Méditerranée occidental et au Sahel, c'est là une perspective qui vaille d'être expérimentée maintenant que l'Empire US agnosie et que l'US Army rentre chez elle tuer les Américains puisque au Moyen Orient elle a perdu sa bataille face à la Résistance. Le 18 janvier le Parlement iranien a préparé un projet de loi pour rendre effectif ce qu'il appelle un pacte de défense commune inter Résistance et qui dit que chaque membre de l'axe bénéficierait de l'appui des autres s'il est agressé par Israël. Voici une caution dont l'Algérie a besoin pour se renforcer par les temps qui courent. Surtout que c'est un pacte basé sur des valeurs que partagent la Résistance d'une part et l'Algérie farouchement anti sioniste de l'autre. ... 

 

Mots clés