Feb 24, 2021 23:14 UTC
  • Soudan: face-à-face USA/Russie?

Alors que les relations entre le Soudan et les États-Unis se réchauffent après que le pays africain a signé un accord de compromis avec le régime sioniste, un navire de guerre américain a accosté mercredi dans une ville portuaire soudanaise.

La sixième flotte de la marine américaine a annoncé que le navire de guerre Carson City avait accosté le Port-Soudan en mer Rouge.

Selon l’annonce de l'armée américaine, il s'agit de la première présence de l'USNS Carson City, navire interarmées appartenant à la classe des navires à grande vitesse au Soudan depuis la création de l’Africom en 2008.

Selon l'US Navy, Carson City patrouillait dans la mer Rouge avant d'accoster dans le port Soudan.

Brian Shokan, le chargé d’affaires de l’ambassade des États-Unis au Soudan a allégué que la présence du navire américain au port soudanais était associée à l'engagement américain à renforcer les relations bilatérales.

Il faut dire que les relations entre Washington et Khartoum semblent s'être améliorées depuis que le Soudan a signé un accord de compromis avec Israël. Le Soudan et le régime sioniste ont en effet, officiellement signé un accord de compromis le 6 janvier après avoir annoncé la normalisation de leurs relations sous la médiation de l'ancien président américain Donald Trump. Le Soudan est le troisième pays, après les Émirats arabes unis et Bahreïn, à avoir normalisé ses relations avec le régime sioniste en 2020.

Le déploiement du navire de guerre US au Soudan intervient alors qu’en novembre 2020, le Premier ministre russe Mikhail Mishustin avait approuvé un projet d'accord en vertu duquel son pays établirait une base navale d'approvisionnement et de soutien au Soudan.

La Russie et le Soudan ont négocié un projet d'accord, et Khartoum a accepté la proposition de Moscou d'établir une base navale dans ce pays.

En vertu de l'accord, la Russie est autorisée à y déployer des installations nucléaires, pouvant accueillir jusqu'à 300 personnes.

Dans ce cadre, Moscou s'est engagé à fournir au gouvernement soudanais des armes et du matériel militaire, y compris des systèmes de défense aérienne, pour défendre la base.

Mots clés