Oct 13, 2021 19:34 UTC

Le commandant en chef du quartier général de la défense aérienne Khatam al-Anbia, le général de brigade Qader Rahimzadeh, a fait état de la principale phase de l’exercice de défense aérienne conjoint baptisé « Défenseurs du ciel de Velayat 1400 » tenu, mardi 12 octobre, avec la participation des unités de la force aérospatiale du CGRI, l’armée de l’air et le corps de défense aérienne de l’armée de la République islamique d’Iran.

 « Au cours du premier jour de l’exercice, l’opération contre les offensives électroniques et cybernétiques de l’ennemi fictif contre les systèmes de défense aérienne de fabrication nationale a été menée avec succès », a déclaré le général de brigade Qader Rahimzadeh.

« Toutes les unités impliquées dans l’exercice ont pratiqué diverses techniques innovantes de la guerre électronique et de cyberguerre pour contrer les attaques électroniques de l’ennemi fictif », a ajouté le général de brigade Qader Rahimzadeh.

Faisant référence à l’utilisation coordonnée de puissants systèmes nationaux de guerre électronique dans cet exercice, le général de brigade Qader Rahimzadeh a poursuivi : « Lors de l’exercice, les attaques des drones dotés de systèmes de perturbation de radar et les systèmes de défense aérienne ont créé l’occasion de l’évaluation de la stabilité et l’efficacité de haut niveau des systèmes radars de fabrication iranienne. »

« La détection et l’identification des cibles ainsi que la surveillance de la zone d’exercice par les systèmes de radar et de défense aérienne ont été effectuées avec succès », a souligné le général Qader Rahimzadeh.

Arnaud Develay, juriste international et Luc Michel, géopoliticien s'expriment sur le sujet. 

 
 

 

Mots clés