Oct 21, 2021 19:25 UTC
  • Karrar-Sukhoi, duo choc iranien

Le premier jour de l’exercice militaire de l’armée de l’air iranienne baptisé « Les dévots du sanctuaire de Velayat-10 » s’est déroulé, jeudi 21 octobre, pour la première fois de manière synchronique, avec la présence de toutes les bases de l’armée de l’air iranienne, en particulier les bases aériennes d’Ispahan, de Boushehr, de Bandar Abbas, de Dezful et de Tabriz.

Le général de division Abdolrahim Moussavi, commandant en chef de l’armée de la République islamique d’Iran, a déclaré : « Les forces armées iraniennes doivent organiser des exercices pour mettre à jour leurs capacités de combat. »

Le général de division Abdolrahim Moussavi a ajouté : « La mise en œuvre des tactiques et le renforcement des capacités de défense et de dissuasion en fonction des nouvelles menaces comptent parmi d’autres avantages de l’organisation des exercices militaires. »

Il a déclaré : « Grâce à Dieu, toutes les étapes de l’exercice se déroulent comme prévu dans de meilleures conditions possibles. Dans le passé, les exercices se faisaient dans une zone particulière du pays, mais aujourd’hui, nous organisons des exercices dans toutes les zones du pays qui sont contrôlés à partir d’un centre de commandement. »

« L’organisation de cet exercice nous rappelle le souvenir de l’opération du premier jour de la guerre imposée à l’Iran baptisée Kaman-99 au cours de laquelle 140 avions de combat ont été impliqués », a déclaré le commandant en chef de l’armée de la République islamique d’Iran. Il a souligné que l’exercice en cours était une version mise a jour de l’opération Kaman-99.

Lors de l’exercice, des opérations de combat ont été menées avec succès par des drones de l’armée de l’air iranienne.

À cet égard, le général de brigade Hamid Vahedi, commandant de l’armée de l’air, a déclaré : « Les drones de combat Kaman-12, Karar, Kian et Arash, équipés de divers types d’ogives et de missiles optimisés de haute précision via le principe de dissimulation et de surprise ont ciblé avec succès les cibles vitales de l’ennemi, y compris les unités de surface et les radars au sol ».

Il a poursuivi : « lors de cette phase de l’exercice, les avions de combat de l’armée de l’air iranienne, équipés de puissants systèmes de guerre électronique ont perturbé les systèmes de défense des forces ennemies par les dernières techniques assurant la sûreté des opérations de drones. »

Évoquant l’utilisation du drone Kaman-12 lors de l’exercice le commandant de l’armée de l’air iranienne a ajouté : « Le drone Kaman-12 de fabrication iranienne est doté de missiles de précision Qaem et a réussi à frapper les cibles. En outre, les drones Karrar, équipés de bombes de 500 livres et de roquettes, ont pu atteindre leurs cibles. »

Mots clés