Dec 05, 2021 19:16 UTC
  • Le tueur iranien de drones?

Le site Web « 21st century asian arms race » spécialisé dans les affaires militaires a rapporté que l’Iran avait dépassé ses voisins en ce qui concerne le développement de systèmes de défense antimissile.

« En comparaison avec le secteur militaro-industriel d’Israël, l’industrie de la défense de l’Iran a fabriqué plus de systèmes de défense aérienne, ce qui dépasse les besoins d’une armée normale; à preuve l’exercice de défense aérienne conjoint baptisé “Défenseurs du ciel de Velayat 1400” tenu à la mi-octobre lors duquel l’interopérabilité des différentes branches de la Force de la défense aérienne de l’armée iranienne a été testée avec succès », a écrit le site. 

Le site a reconnu que la couverture médiatique iranienne éclatante de l’exercice avait mis en évidence la puissance des systèmes de défense aérienne de fabrication iranienne impliqués, en particulier les radars à moyenne et longue portée.

« Sur fond de cet exercice on peut s’assurer que l’Iran dispose au moins 8 modèles de système de défense aérienne tel que les systèmes de défense antimissile à longue portée “Bavar-373” et les systèmes de défense antimissile à moyenne portée Joshan, Khordad-15, Khordad-3, Tabas et Mersad-16 », a poursuivi le rapport.

Selon le site Web, le CGRI et l’armée iranienne disposent de vastes arsenaux de systèmes de missile en particulier ceux à courte portée dont le dernier modèle était le système de défense anti-drone Majid dévoilé lors de l’exercice.

« La coopération entre le système Majid et les systèmes de défense 3rd Khordad, Dezful et Mersad 1 peut être un sérieux défi pour tous les drones antiradars qui volent à basse altitude », a indiqué le rapport.

« Le secteur militaro-industriel iranien a déployé quatre systèmes de défense aérienne routiers différents en moins de deux ans dans un contexte d’embargo économique et financier implacable, ce qui est un exploit saisissant », a conclu le site.

 

Mots clés