Jan 15, 2022 03:53 UTC
  • L'Iran teste le premier satellite à semi-conducteurs

Le commandant de l'armée de l'air du Corps des gardiens de la révolution islamique a déclaré: "Le test de la propulsion et du premier moteur du porte-satellite iranien à combustible solide a été réalisé avec succès pour la première fois."

Le commandant de l'armée de l'air du Corps des gardiens de la révolution islamique (CGRI), le général Amir-Ali Hajizadeh a souligné jeudi à Qom: "Dans ce test réussi, le moteur solide de 66 tonnes et le combustible solide ont été utilisés."  

En déclarant que dans le domaine spatial, deux facteurs dont le satellite et le porteur de satellite sont essentiels, le général Amir-Ali Hajizadeh a ajouté: "Au cours des deux dernières années, les portes-satellites iraniens ont été testés à l'aide de carburant liquide, et à partir de maintenant, l'Iran lancera de nombreux satellites dotés de moteurs à bon marché."

Le commandant de l'armée de l'air du Corps des gardiens de la révolution islamique a aussi déclaré: "Les nouveaux portes-satellites iraniens sont constitués de corps non métalliques et composites et leurs propulseurs sont ininflammables, ce qui augmentera encore l'énergie des missiles et réduira les coûts."

Le général Amir-Ali Hajizadeh a noté que cette technologie n'existe que dans 4 pays et l'Iran a fait tellement de progrès sur l'aérospatiale et les satellites que les assassinats, les menaces et les sanctions ne l'élimineront pas.

Le commandant de l'armée de l'air du CGRI a déclaré: "Selon le commandant des forces terroristes américaines (centcom), l'Iran a acquis une supériorité aérienne grâce au développement de drones."

"Le chef du Conseil de l'Atlantique en Asie occidentale a également déclaré qu'en 2020, les navires américains stationnés dans les eaux autour du golfe Persique ne pourraient pas dissuader l'Iran de mener des essais de missiles et d'attaquer la base d'Ain al-Assad", a ajouté le général Amir-Ali Hajizadeh.

 

Mots clés