Jan 22, 2022 09:36 UTC
  • Iran: un exercice pas comme les autres!

L'Iran, la Russie et la Chine ont lancé l’exercice militaire conjoint intitulé « Ceinture de sécurité maritime 2022 » dans le nord de l'océan Indien, avec des navires des trois pays frappant des cibles prédéterminées en mer.

Le contre-amiral Mostafa Tajeddini, porte-parole de l’exercice naval combiné trilatéral intitulé « Ceinture de sécurité maritime 2022 » a déclaré : « L'exercice s'est terminé par un défilé naval d'unités participantes devant le destroyer iranien Dena dans le nord de l’océan Indien ».

Lors de la cérémonie de clôture de l'exercice, tous les navires participant à l'exercice, appartenant à la marine de l'armée de la République islamique d'Iran, à la marine du Corps des gardiens de la révolution islamique et à la marine de Chine et de Russie ont défilé devant le destroyer Dena.

L'exercice a impliqué une variété d'équipements navals, y compris les destroyers Dena et Jamaran de la marine du CGRI, le destroyer Urumqi de la marine chinoise et le destroyer Admiral Tributs de la marine russe.

« Au cours de la phase principale de l'exercice, les unités navales et aériennes de la marine des trois pays, sur la base d'un scénario prédéterminé, ont mené des opérations pour libérer deux navires marchands détournés par des pirates dans les eaux internationales », a-t-il indiqué.

« Après avoir reçu un message d'urgence des navires détournés, les hélicoptères de la marine de l’armée ont d'abord identifié et fouillé la zone d'opération, puis le destroyer Jamaran, qui commandait l'exercice, a expédié des navires de combat stationnés dans la zone pour mener à bien l'opération de libération », a-t-il ajouté.

« Après l'opération de lutte contre les incendies du navire, les forces spéciales de l'armée et du CGRI, avec la participation des forces spéciales de Chine et de Russie ont atterri sur le pont du navire détourné, a arrêté les pirates effectuant l'opération pour libérer le navire », a noté Tajeddini.

Soulignant que la présence de la République islamique d'Iran dans les eaux internationales indique une position et un statut élevés du pays sur la scène internationale, Tajeddini a déclaré que le rétablissement de la sécurité régionale et internationale est très important pour l'Iran et que pour cette raison, la marine du pays ne permettra jamais la concrétisation d’une quelconque menace dans le secteur maritime.

"À ce stade de l'exercice, des unités de navires d'Iran, de Chine et de Russie, sous le commandement du destroyer iranien [entièrement local] Jamaran, ont tiré des armes de calibre 20 mm sur des cibles de surface prédéterminées en mer, plus précisément, dans le nord de l'océan Indien", a déclaré le contre-amiral MostafaTajeddini, porte-parole de l'exercice naval.

"De plus, à l'étape suivante, l'exercice" PHOTOEX ", y compris la formulation et l'arrangement offensif des unités participant à l'exercice, a été mené conformément aux menaces dans la région », a-t-il ajouté.

L'amiral Habibollah Sayyari, coordinateur adjoint de l'armée, a déclaré : « L'importance de l'exercice combiné de ceinture de sécurité maritime 2022 réside dans la mise en œuvre de divers buts, y compris l'établissement de la sécurité du commerce maritime dans le nord de l'océan Indien, la coordination plus étroite entre les marines des pays régionaux et transrégionaux et l'échange d'expériences maritimes en matière de secours en cas d'accident maritime ».

"La tenue de cet exercice organisé et commandé par l'Iran montre que les forces de l’armée et du CGRI ont atteint une très bonne capacité visant à renforcer et maintenir la sécurité dans le nord de l'océan Indien et la mer d'Oman", a annoncé l'amiral Habibullah Sayyari.

Le coordinateur adjoint de l'armée a ajouté : "L'exercice combiné de la ceinture de sécurité maritime 2022, qui est mis en œuvre pour la troisième fois, est un signe du développement de la profondeur stratégique et de la promotion de la position internationale de la République islamique d'Iran en diverses zones maritimes".

 

Mots clés