May 13, 2022 10:04 UTC
  • Le missile-choc du Hezbollah?

Il y a deux jours, les unités d'artillerie et de missiles tactiques des forces armées iraniennes ont pris pour cible les positions des groupes terroristes pro-Israël dans le nord de l'Irak près d'Erbil où une grande base du Mossad a été réduite en cendres le 13 mars sous les coups des Fateh-110 iraniens.

Par ailleurs, le secrétaire général du Hezbollah a mis en garde, cette semaine, l'entité sioniste contre tout aventurisme anti-Liban alors qu'a été lancé ce lundi et pour un mois le plus grand exercice de toute l'histoire d’Israël. Dans ce droit fil, une vidéo a été rendue publique mettant en scène de nouvelles armes du Hezbollah.

Le 10 mai, les médias du Hezbollah ont diffusé une courte vidéo mettant Israël en garde contre toute attaque contre le Liban.

La vidéo de 20 secondes présente une partie d'un récent discours du secrétaire général du Hezbollah, Seyyed Hassan Nasrallah, où il menace Israël d'une réponse « rapide et directe » à toute attaque, petite ou grande, contre le Liban.

Dans la vidéo, le Hezbollah montre certaines de ses armes les plus avancées, notamment le système de missile guidé antichar Kornet de fabrication russe, ce qui semble être un système de missile antinavire à longue portée Noor, de fabrication iranienne, et les missiles lourds M-302.

L'avertissement du Hezbollah tombe en pleine tension le long de la ligne de séparation entre le Liban et les territoires occupés par le régime israélien. Plusieurs incidents de sécurité ont été signalés dans la région au cours des dernières semaines.

Le 25 avril, une roquette a été lancée depuis le sud du Liban, en direction du nord des territoires occupés. Des Palestiniens en auraient été à l'origine.

Dans la foulée, la célèbre roquette iranienne Fajr-5, étant une arme de précision, reste un autre cauchemar du régime israélien.  

La Fajr-5 est une roquette 333 mm à propergol solide avec des ailettes. Elle peut être lancée à une température ambiante comprise entre -40 et +50 °C comme en Cisjordanie. Elle a une portée maximale de 75 km avec un CEP (erreur circulaire de probabilité) revendiqué de 4% de portée. La roquette mesure 6,485 m de long et a un poids de lancement de 915 kg. Elle peut être équipée de sous-munitions et des incendiaires HE, HE-FRAG, la Fajr-5 dispose également d'une multitude d'ogives différentes.

La roquette Fajr-5 a une cadence de toutes les quatre ou huit secondes. Elle peut être lancées individuellement ou par ricochet. Elle a une capacité de réseautage et c'est un missile-roquette propre à opérer en synchronie et de façon intégrée.

Un radar peut y être intégré pour donner au système la capacité de suivre et d'engager des cibles navales. Une autre caractéristique ajoutée est la capacité de tir à distance grâce à laquelle le véhicule de commandement peut relier tous les Fajr-5 dans un rayon de 20 km. Pour fournir une plateforme de tir plus stable, quatre stabilisateurs sont abaissés au sol avant le lancement des roquettes, deux d'entre eux sont positionnés à l'arrière du véhicule avec un autre entre les deuxième et troisième essieux de chaque côté.

La propulsion du premier étage de cette roquette a un diamètre supérieur à celui du missile lui-même et cela augmente considérablement la vitesse de l’engin et sa portée finale jusqu’à environ 190 km.

Des modèles guidés basés sur la famille Fajr-5 ont également été développés ces dernières années. L'un d’entre eux est Fajr-C et l'autre est F 4 CL.

Il convient de noter que les roquettes Fajr à un étage atteignent une portée de 75 km et que le modèle à deux étages atteint une portée de 190 km.

Cela dit, les forces armées de la République islamique d'Iran et l'industrie de la défense iranienne ont mis en œuvre, ces dernières années, un programme moderne qui a abouti à une précision et une portée accrues des roquettes d'artillerie.

Mots clés