Sep 29, 2022 18:12 UTC

Il y a trois ans et à la veille de l’anniversaire de la victoire de la Révolution islamique, la Force aérospatiale du CGRI a dévoilé une importante réalisation de missile qui peut être considérée comme l’un des produits de défense les plus importants jamais vus ces dernières années : le missile « Raad-500 » équipé du moteur composite « Zohair ».

L’un des points importants et clés du missile « Raad-500 » est l’utilisation de technologies et de matériaux avancés dans sa construction, le missile étant équipé d’un système composite non seulement dans la partie du corps, mais également dans son système de propulsion, appelé système « Zohair ».

Étant donné que le système de propulsion du missile, autrement dit le moteur, et son corps sont entièrement constitués de matériaux composites utilisant la technologie de la fibre de carbone, son poids réduit considérablement par rapport aux autres types de la famille Fateh-110.

Les matériels utilisés dans la construction du missile « Raad-500 », dont la fibre de carbone, illustrent mieux l’importance de ce produit stratégique. La fibre de carbone est utilisée dans la fabrication de 350 pièces détachées dont est composé l’avion américain F-22 Raptor, l’un des chasseurs les plus avancés au monde aujourd’hui. De même, près d’un tiers du chasseur furtif américain de cinquième génération, le F-35, est composé de ce matériel, utilisé en grande quantité dans le corps des destroyers de classe Zumwalt, qui seront mis à disposition de l’US Navy prochainement.

USA en Syrie: le coup de grâce?USA en Syrie: le coup de grâce?Ce coup de grâce que prépare Russie-Résistance contre USA en Syrie orientale?Haute précision de l’ogive dont est équipé le missile « Raad-500 »

Selon les explications du commandant en chef de la Force aérospatiale du Corps des gardiens de la Révolution islamique, le général de brigade Amir-Ali Hajizadeh, le missile « Raad-500 » a une réduction de poids de 50 % par rapport aux modèles précédents et sa portée a augmenté de 200 km à environ 500 km.

Compte tenu de la capacité du missile « Raad-500 » à résister à une pression de 100 bars et à une température de trois mille degrés Celsius, il peut résister à des mouvements jusqu’à une vitesse de Mach 10 dans la phase de rentré et l’atterrissage final sur la cible, ce qui annonce l’acquisition par l’Iran de missile hypersonique.

Habituellement, convient-il de noter, des revêtements composites sont utilisés pour protéger les ogives des missiles balistiques intercontinentaux, qui dans la phase finale sont envoyés vers la cible depuis l’extérieur de l’atmosphère terrestre et se déplacent à des vitesses très élevées qui, au moment de l’impact, renforcent considérablement leur capacité de destruction résultant de l’énergie cinétique : « Raad-500 », nouveau missile du CGRI offre cette possibilité.

US-OTAN: le HIMARS iranien frappe!US-OTAN: le HIMARS iranien frappe!Une opération contre les terroristes PEJAK du CGRI qui a tout pour attirer les Russes !États donné que les composés composites sont à la fois plus légers et flexibles, leur production peut se faire plus rapidement sans nécessiter des installations sophistiquées. Le missile « Raad-500 », comme les autres modèles de la famille Fateh, utilise du combustible solide, ainsi son temps de préparation est réduit. Son interception et sa prise pour cible par les systèmes de défense antimissile sont pratiquement impossibles, notamment en raison de son ogive qui peut être séparée, mais aussi de la réduction de sa section efficace radar (SER) le rendant extrêmement furtif.  

D’ailleurs, la taille et le poids réduits du missile représentent à leur tour un atout majeur résolvant les problèmes liés à la logistique et maintenance puisqu’un grand nombre de missiles peut être conservé dans des bunkers et des tunnels souterrains et prochainement sur les navires modernes du CGRI et de l’armée iranienne.

Équipé du moteur Zohair, « Raad-500 », le modèle le plus récent de la famille de missile Fateh, pourra donc facilement franchir la barrière des systèmes de défense antimissile, il semble donc que différentes missions puissent être envisagées pour être accomplies par ce nouveau produit unique.

Mots clés