Sep 30, 2022 15:08 UTC
  • 86e flotte met le cap sur l'Atlantique!

La Flotte 86 de la Marine de l'armée de la République islamique d'Iran a entrepris son périple le 28 septembre en vue de traverser toutes les eaux du globe, a annoncé le commandant de la Marine iranienne.

Faisant référence à la partie internationale du parcours, l'amiral Shahram Irani, commandant de la marine de l'armée de la République islamique d'Iran, a déclaré ce vendredi 30 septembre, que sur ordre du commandant en chef des forces armées iraniennes, l'Ayatollah Ali Khamenei, émis suite au vol d'un navire iranien en 2007, les forces navales du pays ont été mises en place afin de garantir la sécurité maritime, et ont escorté depuis lors 5 000 navires iraniens.

Il a noté que la présence des forces armées iraniennes dans les profondeurs des océans n'est pas seulement pour assurer la sécurité de l'Iran mais de tout navire qui en aurait besoin, se félicitant du fait que les organisations internationales ont honoré la marine iranienne à deux reprises notamment pour avoir établi la sécurité maritime dans la région et dans le monde.

Selon lui, la 86ème flotte de la marine de la RII, porteuse d'un message de paix et d'amitié au monde entier, est partie le 28 septembre pour faire le tour du monde en traversant toutes les voies navigables de la planète.

Plus loin dans son discours, il a salué le déploiement en mer de trois destroyers de fabrication entièrement iranienne, à savoir le destroyer Jamaran et son navire de soutien au combat dans le golfe d'Aden et la mer Rouge, le destroyer Sahand et le destroyer Dena qui fait partie de la flotte 86 de la marine de l'armée iranienne.

Évoquant la mise à niveau constante des forces de la marine de la RII, l'amiral Irani a insisté sur les caractéristiques remarquables du nouveau destroyer Jamaran ainsi que sur les performances de ses forces dans les trois domaines que sont l'air, la mer et le sol, chacun d'entre eux nécessitant un équipement militaire de pointe pour contenir la menace de l'ennemi.

Dans ce contexte, il convient de donner un aperçu du destroyer Dena. Pesant entre 1 300 et 1 500 tonnes, avec une longueur d'environ 94 mètres et une largeur d'environ 11 mètres, le destroyer est équipé de deux missiles sol-air de la série Mehrab et de quatre missiles antinavires Qader. Il est également équipé d'un canon Fajr de 76 mm, d'un canon de 40 mm et de deux canons de 20 mm. En plus de deux lanceurs, trois torpilles font également partie de l'armement de ce destroyer capable d'accueillir des hélicoptères de jour comme de nuit. Le destroyer est équipé du modèle optimisé du système radar Asr qui, avec une portée allant jusqu'à 300 km, peut couvrir un rayon de 360 degrés.

En outre, l'utilisation de systèmes de commandement et de contrôle numériques dans ce destroyer montre la transition de l'analogique au numérique par la Marine de la RII, une évolution considérée comme incontournable dans le domaine de l'armement au XXIe siècle.

Mots clés