Feb 14, 2017 05:22 UTC
  • Bab al-Mandeb: attaque de pirates somaliens tombée à l'eau

La Flotte 44 de la marine de l’armée iranienne a fait capoter l’attaque des pirates contre un navire de commerce iranien à l’entrée du détroit de Bab el-Mandeb.

Selon les relations publiques de la marine de l’armée iranienne, les pirates somaliens épaulés par 11 vedettes auraient tenté d’attaquer un bateau de commerce iranien ; cet abordage manqué a été repoussé grâce aux commandos de la Flotte 44 de la marine iranienne.

"Les gains ont été énormes. Ces pirates ont dépouillé les propriétaires des navires marchands et pillé les pétroliers de plusieurs pays qui eux ont eu moins de chance. Ils se sont par ailleurs emparés de grands navires pouvant assurer leur ravitaillement en carburant et c'est ce qui leur a permis de parcourir de plus longs trajets et ainsi de s'en prendre à un plus grand nombre de bateaux", affirme la marine de l'armée iranienne. 

Le détroit de Bab el-Mandeb est un emplacement stratégique important et l'un des couloirs de navigation les plus fréquentés au monde. Il relie la mer Rouge au golfe d’Aden dans l’océan Indien.

La Flotte 44 de la marine de l’armée composée du destroyer Alvand et le bâtiment de soutien logistique Bouchehr dont la mission dans le détroit de Bab el-Mandeb a débuté le 6 octobre 2016, retournera en Iran le 5 mars 2017.

Cette mission de cinq mois constitue un record pour cette Flotte de la marine de l'armée iranienne.

Mots clés