Jan 13, 2019 16:22 UTC
  • Nouveau missile des Su-22 iraniens?

Le vice-ministre iranien de la Défense a annoncé une proche livraison des missiles Soumar ainsi que l’optimisation des chars Karrar.

Faisant un état des lieux des chars Karrar et des missiles de croisière à longue portée sol-sol Soumar, lors d’une interview accordée à l’agence iranienne de presse Tasnim, le vice-ministre iranien de la Défense, le général Qassem Taqizadeh a indiqué que plusieurs contrats avaient été signés avec le Corps des gardiens de la Révolution islamique (CGRI) pour la livraison des chars Karar.

Le général a également fait part de la livraison des missiles de croisière "Soumar" au CGRI dans un avenir proche.

Doté de technologie de pointe, le système de missile de croisière à longue portée sol-sol "Soumar" est capable d’être incorporé aux chasseurs Su-22 et d’atteindre la cible avec une grande précision.

Fin décembre 2018, avaient lieu au large de l’île de Qeshm dans le détroit d’Hormuz en Iran, les manœuvres militaires des forces terrestres du Corps des gardiens de la Révolution islamique baptisées « Grand Prophète-12 ». Des unités de réaction rapide, des commandos de l’unité d’élite du CGRI, l’unité d’interception et de destruction des cibles et l’unité de drones des forces terrestres du CGRI avaient participé à ces manœuvres.

La dernière phase des manœuvres des forces terrestres impliquait des opérations de débarquement des unités de forces spéciales du CGRI. C’était la première fois que l’Iran procédait dans la région du golfe Persique à un exercice militaire à caractère offensif.

Citée par Fox News, une autorité américaine avait annoncé le vendredi 10 août que l’Iran avait testé un nouveau type de missile à courte portée, lors de son dernier exercice militaire dans le golfe Persique. 

 

 

Mots clés