Sep 29, 2019 19:03 UTC
  • Navires US à couler: le CGRI fait la facture

En évoquant l’arrestation des marins américains et l’arraisonnement d’un pétrolier britannique, le général Alireza Tangsiri, commandant des forces navales du Corps des gardiens de la Révolution islamique (CGRI), a déclaré ce dimanche que « cela n’était qu’une petite partie de la puissance des forces navales du CGRI ».

« Chaque semaine, Washington dépense plus de 25 millions de dollars pour maintenir ses navires de guerre dans le golfe Persique, ce qui indique l’importance que la Maison Blanche accorde à sa présence dans cette zone maritime. Cependant, chaque fois qu’ils ont osé agir d’une manière ou d’une autre, ils se sont confrontés à la réaction rapide et ferme des forces navales du CGRI », a-t-il indiqué. 

Le général Tangsiri a déclaré que l’arrestation des marins américains et l’arraisonnement du pétrolier britannique n’étaient qu’une « mise en garde » à l’adresse des puissances qui envisageraient la violation des eaux territoriales de la République islamique d’Iran: « Tout pays qui se permettrait de faire entrer ses navires militaires dans nos eaux territoriales, devra en assumer entièrement les conséquences. »

Mots clés