Oct 13, 2019 19:41 UTC
  • Le message de l'Iran à Riyad

Le Leader de la Révolution islamique, l’honorable Ayatollah Khamenei, a reçu, dimanche 13 octobre, le Premier ministre pakistanais et la délégation qui l’accompagne lors de sa visite à Téhéran.

Lors de cette rencontre, l’ayatollah Khamenei a qualifié de « profondes » et de « populaires » les relations entre l’Iran et le Pakistan, soulignant que ces deux pays devraient bénéficier de ces relations pour donner de l’essor à leurs coopérations. « L’Iran a avancé, il y a longtemps, un plan en quatre points pour mettre fin aux conflits au Yémen. La fin de cette guerre, de manière appropriée, aura des conséquences positives sur la donne régionale », a-t-il réaffirmé.

Le Leader de la Révolution islamique a souligné que l’Iran voyait en Islamabad un frère et un voisin. « Les relations qu’entretiennent l’Iran et le Pakistan devront être meilleures et plus approfondies. La sécurité des frontières devra être renforcée et les projets inachevés comme le gazoduc devront être complétés ».

Il a ensuite apprécié les préoccupations du Pakistan concernant le rétablissement de la paix et de la sécurité, qualifiant l’Asie de l’Ouest de « délicate » et de « cruciale ». Le Leader de la Révolution islamique a exprimé ses regrets quant au rôle dévastateur de certains pays de la région qui soutiennent les groupes terroristes en Irak et en Syrie et qui sont les responsables des effusions de sang au Yémen. « Nous n’avons aucune hostilité envers ces pays, mais ils font ce que les États-Unis leur demandent et ils agissent contre la République islamique d’Iran pour satisfaire aux États-Unis ».

Et d’ajouter : « La République islamique d’Iran n’a jamais déclenché aucune guerre, mais si une partie déclenche une guerre contre l’Iran, elle le regrettera profondément ».

De son côté, le Premier ministre pakistanais a qualifié l’Iran et le Pakistan de « frères ». « Les coopérations entre Téhéran et Islamabad devront connaître un bon essor et nous avons déjà compté sur nos relations avec l’Iran, car celui-ci est un important partenaire notamment en matière de commerce », a souligné Imran Khan. 

Mots clés

commentaires