Nov 14, 2019 17:43 UTC

Nous ne nous arrêterons jamais ni ne reculerons dans le domaine en ce qui concerne le renforcement de notre capacité de défense. Notre capacité de défense est notre ligne rouge, elle n’est donc pas négociable », a déclaré le général Hossein Salami, le commandant en chef du Corps des Gardiens de la Révolution islamique (CGRI).

« Pour ce qui est de notre capacité de défense nous avons réalisé des progrès considérables et le nombre de nos acquis est si grand que nous n’arrivons pas à les médiatiser tous », a affirmé le général Salami, ce jeudi 14 novembre dans la matinée en marge de la cérémonie de commémoration des martyrs de la force aérospatiale dont le célèbre général, Téhérani-Moghaddam.

« Nous assurons le peuple iranien sur le fait que nos forces armées sont si talentueuses qu’elles sont capables de faire face à tout ennemi », a affirmé le général Salami.

« Cela ne se produira jamais; nous ne nous arrêterons jamais ni ne reculerons parce que c'est l'une de nos lignes rouges. Notre capacité de défense n’est ni négociable, ni modifiable, ni susceptible d’être arrêtée ou restreinte », a ajouté le général Salami, en réponse à une question sur l'éventualité de négociations concernant la capacité balistique, à la suite des sanctions imposées à l’Iran.

« Le peuple palestinien a depuis toujours été en situation de légitime défense face aux crimes du régime israélien mais il y a un point à faire valoir, c’est que ce régime s’approche progressivement de sa fin définitive avec ses actes cruels », a confié le commandant en chef du CGRI, à l’occasion de la mort en martyr des commandants de la Résistance Palestinienne tombés il y a quelques jours sous les balles des militaires israéliens.

« Nous avons atteint le seuil de tolérance du monde musulman et avec la poursuite des crimes de ce régime, le terrain prépare sa chute», a averti le général Hossein Salami, le commandant en chef du Corps des Gardiens de la Révolution islamique.

Mots clés

commentaires