Dec 08, 2019 06:45 UTC
  • Minarets dansant d'Ispahan

Ispahan est un joyau architectural né des traditions islamique et perse. Les minarets dansant d'Ispahan (en persan Menar-Jonbân) sont deux minarets qui flanquent la terrasse du tombeau édifié au XIVe siècle d'Amou Abdollah Karladani (un ermite soufi enterré ici mort l'an 716 de l'hégire), à Ispahan, en Iran, et qui ont pour particularité d'osciller ensemble dès qu'on secoue l'un d'eux.

Le spectacle est saisissant : Si on met en branle l’un des minarets, il se met littéralement à trembler, puis à osciller tel un palmier dans la tempête. Quelques instants plus tard, un second minaret se joint au premier, comme dans un mouvement d’empathie. Deux minarets, donc, se balancent de concert devant des spectateurs subjugués. L'iwan mesure 10 mètres de haut et 10 mètres de large, les minarets ont une hauteur de 7 mètres et une circonférence de 4 mètres. Le toit au-dessus du sanctuaire est en partie couvert d'un briquetage ouvragé.

Mots clés

commentaires