Apr 04, 2020 17:45 UTC
  • Chasseur russe ou chinois, lequel choisira l'Iran ?

Balgreen Military, site analytique spécifique aux affaires militaires s’est attardé sur l’achat possible par l’Iran d’avions de combat russes ou chinois. Expliquant les caractéristiques de chacun de ces avions, il a conclu que les chasseurs chinois seraient un choix de prédilection.

En comparant les Mig-35 russes aux J-10 chinois, Balgreen Military a écrit : « L’Iran peut opter pour l’achat de ces deux types d’avions de combat, tous deux de la génération 4+. Mais à première vue, le MiG-35 a une maniabilité plus élevée et un radar plus puissant, et son plafond de vol et sa vitesse sont plus élevés. Le missile R-37M de ce chasseur a une portée de 400 km, tandis que le missile PL-37 de fabrication chinoise a une portée de 300 km, mais le chasseur chinois a l’avantage d’être furtif. »

Ce site a également examiné les questions politiques et économiques et écrit que la Russie avait à un moment donné refusé d’envoyer le système de défense antimissile S-300 en Iran malgré un accord avec Téhéran. La Russie s’est conformée à plusieurs reprises aux recommandations occidentales sur livraison d’armes aux pays du Moyen-Orient, mais la Chine n’écoute pas les recommandations des autres pays et est plus fiable en tant que pays fournisseur d’armes.

D’autre part, le Pékin investit sur la fabrication de missiles air-air ce qui signifie que les J-10 seront à l’avenir équipés d’armes plus sophistiquées.

« Les relations économiques notamment le troc entre l’Iran et la Chine sont un facteur de la tendance de Téhéran à acheter des avions de combat chinois », a conclu Balgreen Military.

J-10 est un avion de combat multirôle. Il peut voler dans toutes conditions météorologiques.  

Mots clés

commentaires