May 17, 2020 18:21 UTC

Cinq navires-citernes battant pavillon iranien sont entrés en Atlantique et font route vers le Venezuela afin de lui livrer de l’essence produite par l’Iran dans son plus grand complexe pétrochimique du Moyen-Orient, nommé « Étoile du golfe Persique ». 

Quel message porte en soi cette étroite coopération entre l’Iran et le Venezuela en dépit des sanctions américaines contre Téhéran et Caracas ?André Chamy, juriste et analyste politique, répond à cette question.

Mots clés

commentaires