Jun 02, 2020 18:26 UTC
  • Agissement US: «l'Iran ripostera»

Les Américains sont, selon le commandant de la force terrestre du Corps des gardiens de la Révolution islamique (CGRI), bien conscients que toute agression contre l’Iran sera suivie d’une réponse du même niveau.

« Nous disposons d’informations précises que les Américains font pression sur les éléments contre-révolutionnaires et terroristes dans les pays voisins en les menaçant de leur couper le soutien financier s’ils ne commettent pas d’opérations criminelles en Iran en vue de le déstabiliser », a déclaré le général Mohammad Pakpour, commandant des forces terrestres du Corps des gardiens de la révolution islamique (CGRI), lors de la cérémonie de présentations et d’adieu du commandant de la 82e brigade de la province de Qazvin.

 « Le secrétaire d’État américain, Mike Pompeo, avait déclaré l’année dernière que les États-Unis n’apporteraient pas leur aide aux groupes opposés à l’Iran », a ajouté le général Pakpour.

« La raison en était que les États-Unis s’attendaient à ce que les groupes terroristes et contre-révolutionnaires s’activent et déstabilisent les villes et les frontières après des incidents comme les opérations d’Aïn al-Asad menées par nous, mais jusqu’à nos jours toutes ces tentatives ont échoué grâce à Dieu et aux sacrifices de nos combattants », a-t-il souligné.  

« L’année dernière, les contre-révolutionnaires et les terroristes avaient planifié des complots à grande échelle visant la sécurité des frontières et des villes, mais leurs opérations ont toutes été repoussées avant qu’elles ne soient lancées », a poursuivi le général Pakpour.

« L’une des unités qui ont brillé lors des opérations était celle de commandos de la 82e brigade qui a enregistré de considérables succès à la frontière du nord-ouest », a-t-il indiqué.

« Nos ennemis et les Américains sont bien conscients de la capacité militaire de la RII et savent que toute agression contre notre pays aura une réponse du même niveau », a-t-il fait remarquer.

« Que ce soit une agression directe ou indirecte, l’ennemi est bien conscient que la réponse appropriée est sur notre table », a martelé le général Mohammad Pakpour, commandant des forces terrestres du CGRI.

Par ailleurs, le site d’information de la Défense sacrée (Defapress) a annoncé le lundi 1er juin que les Hachd al-Chaabi a repoussé une attaque de Daech contre Naft Khaneh à proximité de la frontière irakienne avec l’Iran.

« Une unité de la 1re brigade des Hachd al-Chaabi a repoussé l’attaque de Daech contre Naft Khaneh », a rapporté le site d’information irakien Baghdad Today dans un communiqué.

« Les daechistes avaient l’intention de prendre pour cible les voies principales qu’emprunte le personnel des installations pétrolières dans cette localité », est-il écrit dans ce communiqué.

Naft Khaneh est un champ pétrolier irakien adjacent au champ pétrolier iranien de Naftshahr. Ils sont dotés d’un réservoir commun.

Ce lundi, les forces conjointes irakiennes ont lancé depuis deux axes à l’est de Samarra des opérations militaires pour traquer les résidus de Daech.

 

 

Mots clés

commentaires