Jul 03, 2020 19:20 UTC
  • «Amérique, l'Iran le surveille»!

Le ministre de la Défense, le général Amir Hatami, a souligné que « les activités anti-iraniennes américaines à divers niveaux politiques, économiques et sociaux visent à briser la résistance du peuple et à déstabiliser la sécurité du pays, mais les États-Unis seront vaincus par le peuple iranien cette fois-ci une fois de plus comme ce qui est arrivé par le passé », a-t-il dit.

Cité par Mehr News, il a souligné que les forces armées iraniennes travaillent selon les directives du Leader de la Révolution, l'Ayatollah Khamenei, pour renforcer leurs capacités et défendre le peuple et le pays et suivre de près toutes les activités des ennemis désespérés et y répondre résolument.

Peu de temps après la victoire de la révolution islamique iranienne en 1979, Téhéran et Washington ont rompu leurs relations diplomatiques après la prise de l'ambassade américaine à Téhéran et 55 personnes, rappelle Al-Masdar News qui rapporte la nouvelle.

La tension entre Téhéran et Washington est monté d’un cran depuis que le président américain Donald Trump s'est retiré de l'accord sur le nucléaire iranien en 2018 et a imposé des sanctions à l'Iran. L'Iran y a répondu en réduisant progressivement ses obligations en vertu de l'accord signé en 2015.

L'hostilité a atteint des niveaux sans précédent début janvier lorsque le commandant militaire iranien, le général de corps d'armée Qassem Soleimani, a été assassiné dans une frappe de drone américain à Bagdad.

L'Iran y a répondu le 9 janvier en tirant des missiles sur deux bases en Irak qui abritent des forces américaines.

 

Mots clés

commentaires