Aug 29, 2020 14:54 UTC
  • Syrie:

Le site Avia.pro a fourni des images satellites montrant au moins trois systèmes de défense aérienne Khordad-3 de fabrication iranienne à la frontière syro-libanaise, depuis laquelle les F-16 israéliens lancent des frappes.

Ce système est capable d’intercepter des cibles à une distance de 75 à 105 kilomètres, ce qui est suffisant pour vaincre les militaires israéliens en cas de nouvelles attaques contre la Syrie.

On sait que les systèmes de défense antimissile iraniens « Khordad » sont situés près de la frontière libanaise, ce qui permet de frapper les ennemis au-dessus de l’ensemble du territoire libanais.

Ces systèmes, selon certains rapports, auraient pu être transportés par des avions militaires iraniens sur la base aérienne de Hmeimim, et le fait intéressant est que l’armée israélienne n’a pas tenté d’attaquer la Syrie depuis plus d’un mois. L’armée israélienne serait bien consciente de la situation actuelle.

Il convient de préciser que l’apparition de systèmes de défense aérienne iraniens dans cette région est assez surprenante, et si au départ, il était question de complexes « Cube » de fabrication soviétique, il s’est avéré plus tard que l’armée syrienne a déployé quelques-uns de ce système près de Damas.

Une autorité iranienne a précédemment annoncé l’intention de l’Iran d’envoyer des systèmes de défense aérienne en Syrie, car, selon elle, les systèmes russes n’assurent pas la sécurité de l’armée iranienne. Il est également possible que des systèmes de défense BAVAR-373 y soient installés. 

Auparavant, le système Khordad-3 a détruit un drone stratégique américain MQ-4.

Mots clés