Oct 26, 2020 15:17 UTC
  • Des armes

Selon le chef d’état-major des forces armées iraniennes, « l'objectif de l'ennemi est que le peuple iranien accepte les stratégies et les politiques imposées par les États-Unis. Ces derniers veulent amener l'Iran à la table des négociations, et le résultat de cette négociation a déjà été prédéterminé, et c'est la reddition de l'Iran aux États-Unis, ce qui relève de l'impossible ».

Le chef d'état-major général des forces armées, le général Mohammad Baqeri, déclare lors d'une visioconférence avec les préfets et les chefs du Conseil provincial de la Défense passive, tenu au ministère de l'Intérieur cet après-midi que dans l'organisation de Défense passive, avec l'aide des entreprises basées sur la connaissance, " la question des industries et des technologies requises du renforcement de la Défense passive du pays avait été évoquée et que ces installations devaient être utilisées efficacement".

« Beaucoup de problèmes pourraient provenir des infiltrations ennemies dans les installations achetées à l'étranger, et cela bien davantage dans le domaine de la Défense. Il est clair que l'ennemi a tenté pendant des années de nous rendre dépendants des pièces qui viennent de l'étranger. Ils tentent en réalité de nous rendre dépendants d’eux pour qu’ils puissent ainsi collecter des informations ou détruire ou modifier la fonction de nos systèmes de la Défense passive, a dit le général en allusion à d'éventuels achats d'armes occidentales.

Le chef d'état-major général des forces armées a poursuivi:

« Nous l'avons vu dans l'industrie nucléaire et dans certains endroits du pays, et il est naturel que de telles actions soient entreprises par l'ennemi dans les installations de communication et autres installations du pays. Dans une telle situation, il nous incombe de mettre l'accent sur le développement des installations qui sont fabriquées de manière locale et de ne pas permettre à l’ennemi de faire déployer ses installations à l'intérieur du pays ».

« Le but de l’ennemi est que la nation iranienne accepte les stratégies et politiques imposées par les États-Unis. Ils veulent amener l'Iran à la table des négociations, et le résultat de cette négociation a déjà été déterminé : que les Iraniens plient l’échine devant les États-Unis et c’est ce qui ne se produira jamais », a précisé le général Baqeri.

Mots clés

commentaires