Oct 28, 2020 19:40 UTC
  • L'Iran barricade son Nord-Ouest

Simultanément au voyage, ce mercredi 28 octobre, du vice-ministre iranien des Affaires étrangères, Seyyed Abbas Araqchi, à Bakou, capitale de la République d’Azerbaïdjan, dans le cadre de l’initiative iranienne pour faire cesser les hostilités au Haut-Karabakh, de hauts commandants des forces armées de la République islamique d’Iran ont visité des zones frontalières entre l’Iran et la République d’Azerbaïdjan.

Le commandant des forces terrestres du Corps des gardiens de la Révolution islamique (CGRI), le général de brigade Mohammad Pakpour s’est rendu ce mercredi dans le département d’Aslandouz pour « s’assurer de la sécurité totale de la population des zones frontalières », a annoncé la chaîne Al-Alam. Lors du déplacement, le général Pakpour s’est rendu dans les districts de Bilesuvar, Parsabad et Aslandouz.

« Il est inadmissible pour nous qu’il y ait la moindre atteinte au calme et à la sécurité des populations qui vivent dans les zones frontalières », a déclaré le général Pakpour faisant allusion au conflit qui dure depuis un mois entre la République d’Azerbaïdjan et l’Arménie au sujet de la souveraineté du Haut-Karabakh.

« La sécurité des frontières est notre ligne rouge et nous sommes prêts à augmenter la présence de nos unités dans les zones frontalières si nécessaire », a déclaré le commandant des forces terrestres du CGRI.  

Par ailleurs, le commandant de la DCA de l’armée de la République islamique d’Iran, le général de brigade Alireza Sabahifard a visité, lui aussi, les zones frontalières du nord-ouest où il a déclaré aux journalistes que la DCA iranienne surveillait très minutieusement tous les mouvements aux frontières de l’Iran avec la République d’Azerbaïdjan et l’Arménie.

« Comme nos 3700 sites de DCA dans tout le territoire iranien, les sites de la défense aérienne dans la région du nord-ouest surveillent 24 heures sur 24 tous les mouvements dans le ciel », a déclaré le général Sabahifard.

Il a ajouté que dès le début du conflit du Karabakh en septembre, la CDA de l’armée a déployé ses meilleures unités dans les provinces du nord-ouest.    

À noter que plus de 500 poids lourds militaires ont été transférés ce mercredi 28 octobre à la base logistique de l’armée de terre iranienne au sud de Téhéran, dont la plupart sont consacrés au transfert des chars d’assaut et des blindés de l’armée de terre.

Mots clés

commentaires