Nov 27, 2020 20:50 UTC
  • Israël: le faux-pas de trop?

Le grand chemin du progrès qu'a ouvert le martyr Fakhri Zadeh se poursuivra, il ne s'arrêtera pas par sa mort, a assuré le chef de l'état-major des forces armées iraniennes le général de division Baqeri en affirmant que «la mort de ce scientifique de premier ordre, à l'origine de nombreuses innovations en termes de défense aura le droit à une riposte».

«Les groupes terroristes, leurs commanditaires et soutiens devront s'attendre à une cinglante riposte, car cet assassinat est celui de l'homme qui a beaucoup fait pour les capacités de dissuasion militaires Iraniennes, capacités qui continueront même en l'absence de Fakhri Zadeh à s'amplifier».

«Nous ne nous reposerons plus jusqu'à ce les commanditaires et les auteurs soient punis». 

Le commandant en chef du CGRI, le général de division Hossein Salami est revenu sur cette riposte : «Les Israéliens ont assassiné nos savants atomistes. À chaque reprise notre riposte s'est faîte sans tarder. L'Iran ne divulgue jamais rien, mais Israël connaît toutes nos ripostes et de quelles manières nous les avons infligées. Nous l'avons prouvé à plus d'une reprise, aucun crime commis à notre rencontre ne reste impunie.»

Cet après-midi le savant atomiste et conseiller auprès du ministère de la Défense a été assassiné non loin de Téhéran dans un attentat à la voiture piégée qui a été suivi d'une fusillade impliquant l'équipe de ses gardes du corps. En effet,  le message des forces armées iraniennes va droit à l'adresse de l'axe US/Israël qui n'a cessé depuis la défaite de Trump à la présidentielle US de menacer l'Iran de frappes aériennes.

Mots clés