Dec 04, 2020 08:16 UTC
  • Drones iraniens pour abattre Israël ?

Chahed-171 est le premier drone iranien à atteindre une portée de 4 400 kilomètres, ce qui a pratiquement doublé la portée opérationnelle des drones iraniens.

Le 4 décembre 2011, la Force aérospatiale du Corps des gardiens de la Révolution islamique a fait descendre un drone sophistiqué américain de type RQ-170 qui avait violé l’espace aérien iranien. Un an après, le Corps des gardiens de la Révolution islamique (CGRI) a décodé les systèmes du drone pour récupérer sa mémoire et maintenant, neuf ans après la chasse au drone américain, jour pour jour, une vidéo vient d’être publiée montrant les détails des versions iraniennes du RQ-170.

Au début, le CGRI a fabriqué une version à 15% du drone pour saisir son mode de construction. Trois ans après, une version à 40% a été fabriquée sous les noms de Chahed-161 et Chahed-141. Ce qui distingue ces deux Chahed est que Chahed-161 fonctionne avec un moteur à réaction et le Chahed-141 est muni d’un moteur à combustion et explosion. 

Chahed-161 est un drone à surveillance ayant une portée de 500 kilomètres. L’appareil est en mesure de voler jusqu’à 25 000 pieds d’altitude avec une vitesse de 275 k/h. Chahed-161 peut aussi porter deux bombes. 

Un an après le dévoilement des Chahed-141 et Chahed-161, une version à 60% du drone RQ-170 a été fabriqué : le Chahed-191 a été équipé d’un moteur à réaction ; le Chahed-181 était muni d’un moteur à combustion et à explosion. Chahed-191 a une triple mission de reconnaissance, de surveillance et de combat et sa portée atteint les 1 500 kilomètres. L’appareil est en mesure de rester dans le ciel pendant 4 à 5 heures et voler à une altitude de 25 000 pieds avec une vitesse de 350 km/h. 

Chahe-191 a la capacité de porter deux bombes. 

Une version à 100% du drone américain a été finalement fabriquée il y a trois ans : le RQ-170 iranien a été baptisé le Chahed-171. Le drone bénéficie d’une portée de 4 400 kilomètres et vole à une altitude de 36 000 pieds. Ayant pour mission la reconnaissance et la surveillance, Chahed-171 fonctionne grâce à un turboréacteur à double flux qui lui permet de voler pendant dix heures avec une vitesse de 460 km/h. 

Le Chahed-129 avait jusqu’ici la portée la plus longue parmi les drones iraniens (2 000 kilomètres) mais Chahed-171 a battu ce record en doublant la mise. 

C’est bien la première fois qu’un drone iranien fonctionne par un turboréacteur à double flux, ce qui témoigne que l’Iran fait désormais partie des pays avec une capacité de concevoir et de fabriquer une nouvelle génération de moteurs à réaction ainsi que des propulseurs aéronautiques.

 

Mots clés