Jan 15, 2021 11:27 UTC

Vendredi, la première phase des exercices militaires de Payambar-e Azam- 15 (Le Grand Prophète-15) a eu lieu dans la région du désert central d'Iran avec la mise en œuvre d'une opération combinée de missiles et de drones des forces aérospatiales du Corps des gardiens de la Révolution islamique d’Iran, (CGRI).

Lors de ces manœuvres d’envergure, des missiles balistiques sol-sol ont été tirés, suivis d'opérations menées par des bombardiers offensifs.

Les exercices militaires du CGRI se sont déroulés en présence du commandant en chef du CGRI, le général de division Hossein Salami, du commandant des forces aérospatiales du CGRI, le général de brigade Amirali Hajizadeh et de certains commandants et responsables de haut rang des forces armées de la République islamique d'Iran.

Une nouvelle génération de missiles balistiques (sol-sol) et de drones a été lancée, lors d'une attaque combinée contre la base ennemie virtuelle, détruisant toutes les cibles spécifiées.

Dans la première étape des exercices du CGRI, les drones de combat du CGRI ont entièrement frappé le bouclier antimissile de l'ennemi fictif  et les missiles balistiques  de nouvelle génération du CGRI dans les classes Zolfaqar, Zelzal et Dezful ont été tirés sur les cibles prédéterminées avant de détruire une base ennemie fictive.

Ces missiles sont équipés d'ogives détachables avec la capacité de guider hors de l'atmosphère ainsi que la capacité d'intercepter et de passer à travers les boucliers anti-missiles ennemis.

 

Mots clés