Feb 27, 2021 19:16 UTC
  • Iran/Russie: une alliance

La tenue des exercices maritimes conjoints entre l’Iran et deux puissances mondiales constitue un moyen d’envoyer divers messages aux parties belligérantes.

Le chef de la représentation commerciale de l'ambassade de Russie en Iran, a déclaré : « Nos réunions avec la partie iranienne pour le transport maritime et la construction navale dans la mer Caspienne ont commencé et les commerçants des deux pays se sont félicités de l'établissement d'une ligne maritime directe entre l'Iran et la Russie. »

« Il y a deux mois, une ligne directe de cargos entre le port d'Astrakhan et l'Iran a été mise en place pour le transport de 6 000 tonnes de marchandises toutes les deux semaines », a fait noter Rustam Ziganshin en ajoutant : « En cas de demande excédentaire, les échanges maritimes de marchandises seront effectués à des intervalles plus courts. »

« Nous prévoyons d'augmenter la coopération commerciale Iran-Russie par une coopération conjointe pour la construction navale dans la mer Caspienne, et ces mesures augmenteront les échanges entre les deux pays », a-t-il poursuivi en faisant valoir les mérites de l’industrie russe dans la construction automobile et la fabrication des équipements navals étant parfaitement en mesure de répondre aux besoins des importateurs iraniens.

Les affirmations du responsable russe interviennent peu de temps après la tenue des manœuvres maritimes conjointes entre l’Iran la Russie qui, selon l’analyste militaire Hossein Dalirian, constituent le moyen d’envoyer divers messages aux parties belligérantes.

L’analyste iranien estime que les exercices militaires conjoints entre l’Iran les puissances mondiales telles que la Chine et la Russie - toutes deux membres du Conseil de sécurité de l’ONU - sont un signe de solidarité entre les pays alliés ; l’Iran ayant également envisagé d’organiser des exercices avec d'autres pays sur la base de ses objectifs macro-économiques et de sa vision de politique étrangère. D’où le renforcement des interactions entre la République islamique et ses alliés de l’Est. Les exercices militaires « Caucase-2020 » rassemblant des troupes de Chine, d'Iran, du Pakistan et de plusieurs autres pays en est l’exemple.

Vu les avancées spectaculaires de l’Iran dans le domaine militaire à savoir la fabrication de drones et de missiles, une alliance militaire Iran-Russie-Chine pourrait, par ailleurs, créer une grande force contre l’Occident. Dans cette perspective, la République islamique a franchi une étape supplémentaire en jetant les bases d’une coopération militaire, parallèlement au développement des relations politiques et économiques stratégiques.

Pour aller plus loin, la conclusion d'un accord de coopération stratégique de 25 ans entre l’Iran et la Chine ou d'un accord de coopération à long terme avec la Russie, ainsi que la coordination non écrite parmi les trois pays sur les questions liées à l’accord sur le nucléaire iranien et par rapport à l’ONU, ont long à dire sur l’alliance Téhéran-Moscou-Pékin.

Mots clés