Apr 18, 2021 19:36 UTC
  • Iran: le complot antirusse de Kiev?

Kiev cherche à politiser l'affaire du crash d’un avion de ligne ukrainien pour ainsi faire pression à la Russie. 

Une source concordante proche du Conseil suprême de la sécurité nationale de la République islamique d’Iran a révélé, dimanche 18 avril, que l’Ukraine entendait politiser le crash de son avion au détriment de la Russie. 

« Après le crash d’un avion de ligne ukrainien en Iran, Kiev a demandé à Téhéran de présenter la défection technique du système antiaérien russe Tor-M1 comme origine de l’accident. L'Iran a refusé et l’Ukraine a décidé de politiser l'affaire en faisait fi des problèmes techniques », a déclaré la source informée qui a préféré rester anonyme. 

Et de continuer : « Étant donné l’ambiguïté qui plane autour d’une possible implication de l’Ukraine dans le crash d’un Boeing 777 de la compagnie aérienne de Malaisie en 2014, en pleine tension dans l’est de l’Ukraine, faisant 298 morts, Kiev entend faire suggérer que les Tor-M1 russes sont défectueux afin d’attribuer tous les deux incidents à une seule origine pour ainsi s’en acquitter. »

La source a ajouté que l’Ukraine souhaitait également politiser le dossier en raison de son bras de fer avec Moscou sur la Crimée. « En jetant indirectement la responsabilité du crash aux Russes, Kiev voulait les mettre sous une pression politique », a-t-elle ajouté. 

La source a finalement souligné que la République islamique d’Iran était déterminée à faire toute la lumière sur cet incident qui puisait ses origines dans une erreur humaine : « Toute tentative destinée à politiser cet incident est une approche inhumaine qui contrevient aux principes juridiques et techniques. »

Mots clés