Apr 21, 2021 17:22 UTC
  • L’Iran sort ses missiles

Le missile iranien Shafaq est de retour avec un poids moins lourd et une portée plus longue.

Ces dernières années, la modernisation de la grande unité d’hélicoptères d’assaut appartenant à l’Aviation de l’armée de terre iranienne est devenue une priorité. Dans ce droit fil, des hélicoptères Cobra ont été équipés de nouvelles armes, mais le projet Shafaq est un peu plus particulier. 

Shafaq est un missile intelligent qui se verrouille sur sa cible grâce à son filtre à réponse impulsionnelle infinie. La portée de Shafaq est entre 8 et 10 kilomètres et sa vitesse atteint entre 2 et 2,7 Mach. Pesant 60 kilogrammes, Shafaq peut toucher sa cible avec une précision de 30 centimètres carrés depuis une distance de 10 kilomètres. Il s’agit de l’un des premiers missiles de fabrication iranienne qui est équipée d’un filtre à réponse impulsionnelle infinie (RII).

Le RII est en mesure d’intercepter les blindés ainsi que les navires de toutes dimensions et il résiste largement à l’entrave et au leurre. Un hélicoptère Cobra peut en porter deux. 

La première génération du missile Shafaq, qui avait été fabriquée à partir des missiles air-air Shahab, était assez lourde mais ce problème a été rectifié dans les versions ultérieures.

Les images qui ont été rendues publiques lors de la récente visite du commandant en chef de l’armée iranienne dans une base de l’Aviation de l’armée de Terre à Qazvin montrent un missile Shafaq optimisé dont la portée atteint entre 10 et 20 kilomètres. Shafaq est doté d’un système de guidage laser et serait de type "tire-et-oublie". 

Le missile Shafaq est notamment un missile anti-char et il peut changer de chercheur et d’ogive. Le thermobarique Shafaq est également en mesure de détruire des installations ou d’abattre les effectifs de l’ennemi en plein air. 

La nouvelle variante de Shafaq n’est pas aussi lourde que la première version, c'est pourquoi un hélicoptère Cobra peut en porter entre quatre et huit. 

À présent, les hélicoptères Cobra peuvent être équipés de missiles Shafaq, Shafaq optimisé, Dehlaviyeh, Qamar Bani Hashem et Heydar. 

Bien que les forces armées iraniennes n’aient pas à leur ordre du jour l’achat des hélicoptères d’assaut modernes, toutes ces initiatives ont toutefois eu pour résultat la promotion des capacités de défense du pays. 

 

 

Mots clés