Jul 06, 2021 18:38 UTC
  • Raïssi répond à Poutine

Ebrahim Raïssi a répondu au message de félicitation de son homologue russe.

Ce mardi 6 juillet, l’ambassadeur de l’Iran à Moscou, Kazem Jalali, a remis la réponse écrite d’Ebrahim Raïssi à l’assistant spécial du président russe, Andreï Foursenko. 

Vladimir Poutine était le premier dirigeant à avoir félicité l’élection du nouveau président de la République islamique d’Iran, Ebrahim Raïssi.  

Dans la foulée, Rajab Safarov, président du Centre d’étude sur l’Iran contemporain en Russie, a déclaré lors d’un entretien avec le quotidien Pravda que le développement des relations avec les voisins dont la Russie serait la priorité des priorités de Raïssi. « La deuxième priorité sera une interaction, fondée sur les principes et les intérêts de la République islamique, avec la communauté mondiale », a-t-il ajouté. 

De son côté, l’ambassade de Russie à Téhéran a annoncé dans un communiqué : « Nous respectons le choix de la nation iranienne. Comme par le passé, nous sommes prêts à consolider nos relations mutuelles avec la République islamique d’Iran dans divers domaines. Nous souhaitons que la coopération entre Téhéran et Moscou, au niveau régional aussi bien qu’international, soit élargie sous le mandat de M. Raïssi. »

Dans ce droit fil, l’ambassadeur de l’Iran en poste à Moscou, Kazem Jalali, a déclaré que « le fait que Vladimir Poutine était le premier leader à féliciter M. Raïssi pour son élection prouve comment la Russie est déterminée à approfondir ses relations avec la République islamique d’Iran ». 

« Les messages adressés par les dirigeants russes à M. Raïssi mentionnent exactement ce qui avait été évoqué dans une lettre du Leader de la Révolution islamique, remis à Vladimir Poutine par le président du Parlement iranien, et c’est le développement des relations irano-russes dans divers domaines dont et surtout le domaine économique », a indiqué M. Jalali. 

Après la victoire d’Ebrahim Raïssi à la présidentielle, le directeur du ministère russe des Affaires étrangères a salué le résultat du scrutin en Iran et a insisté sur la poursuite d’une coopération étroite entre la Russie et le nouveau gouvernement iranien. Dans une interview accordée à l’agence de presse RIA Novosti ce lundi, Zamir Kabulov a déclaré que Moscou jugeait positif le résultat de la présidentielle iranienne et cherchait à poursuivre une coopération étroite avec le nouveau président iranien.

Mots clés