Aug 05, 2021 17:58 UTC
  • Les hauts dirigeants yéménites ( Archives)
    Les hauts dirigeants yéménites ( Archives)

Khamis Mushait , base des F-15 britanniques attaquée

Les combattants de la Résistance yéménite ont lancé ce mercredi un drone chargé d'explosifs sur la ville saoudienne de Khamis Mushait dans le Sud. Les militaires et les combattants d’Ansarallah ont fait une progression sur de nouveaux fronts dans la province d’al-Bayda dans le sud contre les terroristes de Daech et les mercenaires d'Al-Qaïda soutenus par la coalition dirigée par l'Arabie saoudite. Le porte-parole des forces armées yéménites, général de brigade Yahya Saree a déclaré mardi que des progrès significatifs avaient été réalisés dans l'opération militaire en cours. Saree a annoncé la libération des hauteurs d'Aqaba al-Qanza qui surplombent la ville de Beihan.
 
« L’armée et Ansarallah ont repris aux terroristes et aux mercenaires le contrôle des hauteurs d'Aqaba al-Qanza dans la ville de Numan », s’est-il félicité lors de sa visite dans la province. Il a souligné que les gains militaires du front de Résistance ont créé un « effet dissuasif » contre les mercenaires et les terroristes parrainés par l'Arabie saoudite, les Émirats arabes unis et les États-Unis. « Des centaines de kilomètres du territoire yéménite ont été nettoyés de la présence de terroristes et de mercenaires au cours des quatre jours suivant la deuxième phase de l'opération à plusieurs volets, qui a commencé le 20 juillet », a-t-il expliqué. Il a déclaré que des forces armées et des combattants d’Ansarallah ont été déployés dans toutes les zones autour du village de Bijan dans la province pétrolière de Shebwa, affirmant qu'ils maîtrisaient la situation. 
 
Le porte-parole a également déclaré que des forces armées yéménites s’étaient rendues maître de la route stratégique d'al-Qanza qui surplombe les fronts opérationnels d'al-Abdiya et de Murad dans la province de Maarib, à 110 km à l'est de Sanaa. S'adressant au peuple yéménite, Saree a déclaré que l'offensive se poursuivra jusqu'à ce que le « dernier pouce du territoire yéménite » soit débarrassé du joug des mercenaires étrangers, ajoutant que le moral des forces de Résistance reste élevé. En début de semaine, le porte-parole des forces 'armées yéménites avait annoncé la libération de deux districts clés, Numan et Nati, du joug des mercenaires étrangers dans la province d’al-Bayda.
 
Il a déclaré qu'une zone de 380 km² avait été libérée tandis qu'au moins 160 terroristes avaient été éliminés lors de l'opération militaire par les forces armées yéménites. Dans la deuxième phase de l'opération militaire, a-t-il noté, les forces de la coalition dirigée par les Saoudiens ont mené au moins 67 raids contre les forces yéménites. Les combattants de Résistance yéménites, à leur tour, ont utilisé des missiles Badr et Saïr à combustible solide, ainsi que des drones pour frapper les mercenaires et les terroristes.

Les combattants yéménites continuent de progresser contre les terroristes soutenus par les Saoudiens dans différentes parties du pays. En début de semaine, ils ont repris le contrôle de la dernière base détenue par des mercenaires à Maarib.

À lire: Après avoir mis au pas les Patriot puis le pétrole saoudien, Ansarallah vise en plein cœur le dollar

L'agence de presse yéménite a déclaré dans un rapport que les combattants avaient sécurisé les montagnes stratégiques d'al-Fuqara.

Les forces yéménites ont également réalisé des gains territoriaux importants dans d'autres zones entre Maarib et Sanaa.

Dernièrement, la coalition dirigée par l'Arabie saoudite a recruté des terroristes de Daech et d'Al-Qaïda pour combattre les forces yéménites, en particulier dans la province méridionale d’al- Bayda.

 


 
 

 

Mots clés