Aug 14, 2021 18:19 UTC

Le site web israélien Mida a reconnu qu’à défaut d’une stratégie de base pour contrer la menace, l'armée israélienne n'est pas préparée à faire face à des milliers de missiles à guidage de précision.

Depuis les récents événements sur la frontière qui sépare le sud du Liban des territoires occupés et où ont eu lieu des frappes aériennes israéliennes sur le sud du Liban, après lesquelles le Hezbollah n'est pas resté les mains croisées ripostant de plus belle avec ses missiles, les médias sionistes ne cessent d’analyser les évolutions et de conseiller les responsables à Tel-Aviv sur la manière de faire face à la menace du Hezbollah.

Les analyses les plus récentes sur la question révèlent les défis et les problèmes auxquels est confronté le régime sioniste. Ainsi, le site web israélien Mida met en garde contre le fait que les zones menacées autour de Tel-Aviv sont de plus en plus nombreuses et que l'armée a besoin de solutions de base pour y faire face.

Citant des sources de haut niveau à Tel-Aviv, Mida a souligné qu'Israël essayait actuellement de renforcer ses capacités militaro-technologiques, car, les missiles et les drones à guidage de précision sont une menace immédiate et stratégique pour Israël.

Les systèmes antimissiles israéliens tenteront de repousser les attaques contre diverses installations militaires et stratégiques telles que les ports et les aéroports, note le site israélien tout en précisant que néanmoins, le front intérieur d'Israël devra faire face à une vague sans précédent de milliers de frappes de missiles. La récente guerre de Gaza en était un exemple mineur; une prochaine confrontation sera une guerre d’envergure alors que les colonies du nord ne sont pas préparées ni équipées pour faire face aux attaques de missiles.

Mida fait noter que de nombreuses colonies israéliennes, dont certaines sont situées à un kilomètre de la frontière libanaise, restent sans protection en raison de l'échec continu des cabinets précédents et de la négligence des responsables israéliens.

En dépit de ses constantes déclarations menaçantes contre le Liban, le régime sioniste déclare ne pas avoir l’intention d'entrer en guerre avec le Hezbollah, et ce, dès que les circonstances deviennent tendues et délicates.

Par ailleurs, le journal sioniste Maariv a récemment consacré un article à la puissance des missiles du Hezbollah au Liban, avertissant que malgré tous les efforts de Tel-Aviv, les capacités du Hezbollah progressaient.

Selon le journal, les responsables politiques et militaires israéliens sont arrivés à la conclusion selon laquelle ils ne pourront jamais empêcher le Hezbollah d’acquérir la technologie nécessaire pour produire ces missiles, par contre il est possible d’y faire obstacle.

Dans ce contexte, il convient de rappeler le discours du secrétaire général du Hezbollah Sayyed Hassan Nasrallah prononcé fin 2020 et au cours duquel il a affirmé : “ Le nombre de missiles ponctuels du Hezbollah a doublé au cours de l'année écoulée, et nous pouvons cibler avec précision n'importe quelle cible le long de la Palestine occupée.”

 

Mots clés