Aug 16, 2021 18:55 UTC
  • Le Sultan franchit le Rubicon!

L’attaque au drone sur la province irakienne de Ninive s’est soldée par la mort de deux membres des Hachd al-Chaabi, dont un commandant.

Le commandant de la 80e division des Unités de mobilisation populaire irakiennes et un de ses compagnons ont perdu la vie lors d'attaques de drones non identifiés à Sinijar, en Irak, à l'ouest de la province de Ninive, a rapporté Sabreen News, faisant également état de trois blessés parmi les combattants. 

Les Unités de mobilisation populaire irakiennes (Hachd al-Chaabi) ont affirmé que les détails de l'attaque seront communiqués ultérieurement. Mais Sabreen News considère d’ores et déjà la Turquie comme l’auteur de l’attaque par hélicoptère.

Dans ce contexte, Mohammed al-Shabaki, représentant de l’Alliance al-Fatah au Parlement irakien a déclaré que la présence des forces des Hachd al-Chaabi dans ces zones garantit la répulsion de toute intervention étrangère, y compris l'intervention turque. Il a donc souligné la nécessité de maintenir la présence des forces des Hachd dans les plaines de Ninive et de Sinjar.

Il a ajouté que les agissements américains près de la frontière syro-irakienne coïncident avec les actions de la Turquie dans la région de Sinjar. Selon lui, les Hachd al-Chaabi sont un groupe qui joue un rôle important pour contrecarrer les théories du complot et aider l'armée irakienne et les forces frontalières à contrôler les frontières dans ces zones.

En octobre dernier, le Premier ministre irakien Mustafa al-Kazemi s'est mis d'accord avec le gouvernement régional du Kurdistan sur la gestion de la ville de Sinjar. Selon l'accord, les forces kurdes peshmerga, ainsi que les forces de police, prendront conjointement en charge la sécurité de la ville.

sBagdad avait déclaré que l'accord visait à contrer les activités de groupes terroristes tels que le PKK dans la région. Cependant, des groupes irakiens se sont opposés à l'accord, affirmant que le but était d'expulser les forces des Hachd al-Chaabi de la zone frontalière.

L’accord intervient alors que les Hachd al-Chaabi ont repris la zone frontalière aux terroristes avec l'aide des forces irakiennes suite à de longs combats acharnés contre le groupe terroriste Daech. Ils ont mené des opérations continues au cours des trois dernières années pour surveiller la frontière et empêcher les terroristes d'entrer en Irak depuis la Syrie.

À rappeler que sous prétexte de lutter contre le Parti des travailleurs du Kurdistan (PKK) considéré par Ankara comme groupe terroriste, les forces turques ont lancé une opération militaire dans le nord de l'Irak le 23 avril, en dépit du mécontentement officiel envers le gouvernement irakien et de l'indignation du public contre les attentats.

Le ministère turc de la Défense cité par l’agence de presse Anadolu, a annoncé aujourd'hui (lundi) que trois soldats turcs ont été tués dans une explosion dans une zone d’opération dans le nord de l’Irak.

« Un engin explosif posé par des terroristes dans la région a explosé hier, tuant trois soldats et en blessant deux autres qui ont été transportés à l'hôpital pour y être soignés », a précisé le communiqué du ministère turc de la Défense.

 

Mots clés