Sep 03, 2021 18:22 UTC
  • Les perles rares de l'industrie radar iranienne

Ces dernières années, la République islamique d'Iran et ses forces armées ont réussi à concrétiser des réalisations importantes dans la fabrication des équipements militaires et des capacités de combat.

L'autosuffisance et la création d'une puissance endogène par la fabrication et la concrétisation de divers types d'équipements militaires de fabrication nationale se sont accélérées ces dernières années, ce qui a stupéfait de nombreux observateurs internationaux.

Le développement des systèmes de défense aérienne de l'Iran a, depuis longtemps atteint le stade de l'autosuffisance. Le prochain défi, c'est d'atteindre les sommets, dans la technologie défensive, et l'Iran est sur la bonne voie !

C'est alors que la construction du système « Bavar 373 » a été achevée et mise en œuvre en moins de 10 ans ; par conséquent, maintenant que l'Iran a atteint le plus haut niveau de technologie dans le domaine de défense aérienne, il sera désormais en mesure de produire du matériel de bien meilleur qualité dans un délai beaucoup plus court.

En d'autres termes, l'Iran se déplace vers la frontière de la connaissance approfondie et moderne de la défense. À tout moment, il faudra s’attendre à la présentation de nouveaux acquis dans la défense.

La détection, l’interception, la surveillance, la confrontation et la destruction de cibles aériennes, en particulier les drones, voire la capture des drones font partie des capacités « soft » et « hard » de la défense aérienne dont nous avons déjà pu voir différents exemples ces dernières années.

Ces développements peuvent également se voir dans l’étendue assez large de la couverture radar de notre pays ; en d’autres termes, après la victoire de la Révolution islamique, la défense aérienne iranienne, couvrant plus de 3.600 points névralgiques, a montré son exhaustivité et son efficacité pour protéger le ciel iranien des avions hostiles et améliorer le trafic aérien et la surveillance transrégional.

L'un des outils de cette surveillance sont les radars, que l'industrie de la défense iranienne a conçus, produits et déjà mis en place divers exemples.

Radar Fath 14

Radar Fath 14

Fath 14 est un système radar à longue portée de pointe produit dans le pays pour être attaché à des systèmes de missiles. Il est capable de débusquer des avions ou des drones hostiles.

Le système radar nommé Fath 14 couvre une zone de 600 km et est capable de suivre de petits objets volants à très haute altitude.

Une grande agilité et un contact rapide avec le centre de commandement sont parmi les autres caractéristiques du radar à semi-conducteur. Selon des responsables militaires, Fath 14 est le premier du genre dans la région.

Radar Sepehr

Radar Sepehr

Sepehr est un radar au-dessus de l'horizon (OTH) développé par l'Iran.

Sepehr a une portée de 2.500 kilomètres, mais qui peut varier de 800 kilomètres à 3.000 kilomètres en fonction du réglage.

Couverture : de vastes zones par les ondes radar rayonnant vers l'atmosphère.

Mission : alerte précoce des systèmes de défense antimissile balistique et de croisière, Océanographie, le contrôle du trafic maritime et la possibilité de surveiller les agissements de différents pays aux alentours de l’Iran.

À propos du radar Sepehr, le commandant en chef de la base de Khatam ol-Anbiya dit : « Avec Sepehr, nous pouvons scruter l'ennemi de loin et cela inclut les pays et les objets à portée du radar. C’est une sorte de défense en profondeur que nous établissions d’autant plus que le dispositif est à même de détecter des cibles furtives et des micro-UAV à basse, moyenne et haute altitude, tout en identifiant et en détectant très facilement les missiles balistiques, semi-balistiques et de croisière. »

Radar Kavosh

Radar Kavosh

Le radar de recherche et de surveillance UHF 3D est l'un des types de radars fabriqués dans notre pays, dont l'un des principaux objectifs est de détecter et intercepter les missiles de croisière attaquant le pays.

Angle de couverture : 25 degrés.

Hauteur de couverture : 6 km.

Portée minimale : 5 km.

Portée maximale : 150 km.

Mission : détecter et identifier des cibles à basse altitude. Ce radar est l'un des composants les plus importants de la capacité de détection des cibles furtives dans les systèmes de défense aérienne.

Avantage : grande mobilité et transfert rapide des informations aux systèmes de défense DCA.

Mots clés