Sep 17, 2021 09:44 UTC
  • Idlib: la Russie frappe le Sultan!

La Russie est prête à frapper les troupes turques en Syrie au cas où celles-ci menaceraient ses avions de combat.

Après que plusieurs systèmes de missiles anti-aériens turcs de type MIM-23 Hawk ont été déployés dans la province syrienne d’Idlib, les Russes ont menacé de frapper les troupes turques au cas où ces dernières prendraient pour cible les avions de combat de la Russie. Dans ce droit fil, Konstantin Sivkov, expert militaire russe, a déclaré que les MiM-23 constitueraient une menace directe pour l'armée russe en Syrie. 

« Les batteries fonctionnent à haute altitude et représentent une menace pour tous les aéronefs. N'importe qui, même un avion civil, peut être facilement abattu par des terroristes », a déclaré Konstantin Sivkov, ajoutant que ces MiM-23 allaient déséquilibrer les rapports de force au profit des terroristes. 

Par ailleurs, les bombardiers russes Su-24 ont lancé des dizaines de frappes aériennes à la frontière turque, détruisant presque un poste de contrôle turc érigé illégalement, et ce, pour rappeler à Ankara que la Russie a le droit de bombarder toute cible en Syrie en raison de la nature légale de sa présence militaire. 

Les bombardiers russes Su-24 ont également frappé un groupe de terroristes qui recevaient des armes et des munitions de l'armée turque, à la frontière entre la Turquie et la Syrie. 

Cela alors que la province de Deraa a été totalement reprise par l’armée syrienne et que les présidents russe et syrien ont mis l’accent, lors de leur récente rencontre, sur la libération de tous les coins du territoire de la Syrie.  

Jeudi 16 septembre, le drapeau de la Syrie a été hissé dans la ville de Muzayrib, suite à un accord conclu entre l’armée syrienne et les individus armés à Deraa, et les forces de l’armée ont été déployées dans la ville pour y garantir la sécurité. 

Grâce à un processus permettant le règlement de la situation des individus armés et des soldats en fuite dans l’ouest de la province de Deraa, l’armée syrienne est sur le point de prendre le contrôle total de cette province du Sud. 

Le gouvernement syrien avait perdu le contrôle de certaines villes de l’ouest de la province de Deraa avant d’en récupérer pour la plupart en 2018.

Mots clés