Sep 19, 2021 18:23 UTC
  • Ansarallah domine le jeu!

Une nette percée ce dimanche dans le nord stratégique de Maarib où 1200 kms ont ont été libérés en quelques jours, une fulgurante avancée vers Shebwa pour déverrouiller totalement Maarib et un al-Mahra et un Hadramout, soit trois provinces pétrolières dont la libération pourra changer la donne énergétique. Que reste-t-il à faire de plus à Ansarallah ? Avancer vers le sud...

Les combattants de la Résistance yéménite ont lancé une opération dans le sud du Yémen, qui s'est soldé par un vaste retrait des éléments de la coalition d'agression saoudienne. La poursuite de leur progression conduira à un encerclement complet de la ville de Taëz où sont basés les militaires de la coalition menée par l'Arabie saoudite. 

Selon des informations fournies par une source sur le terrain dans l’est de Taëz, les forces yéménites ont lancé contre des positions de militaires saoudiens et leurs mercenaires et nettoyer les régions occupées dans le centre de la province.

« Les forces yéménites ont mené des attaques soudaines depuis la périphérie est de la montagne Qobari et ont réussi à avancer sur cet axe après plusieurs heures de combat », selon une source sur le terrain. 

Elle a également déclaré que les forces yéménites avaient pris le contrôle de la région et des hauteurs importantes et stratégiques d'Al-Kadha, lors des affrontements, ajoutant : « Un autre groupe de combattants est entré sur le terrain pour établir la sécurité dans les zones récemment libérées ».

Yémen: offensive d’Ansarallah et de l’armée à Taëz

Actuellement, les combattants de l’armée et des comités populaires yéménites (Ansarallah) cherchent à stabiliser leurs positions dans ces montagnes libérées ;en dégageant ces hauteurs, la sécurité de la région et des hauteurs d'Al-Kadha sera assurée plus qu'auparavant, et cette situation balisera le terrain pour une plus grande pénétration des combattants de la Résistance dans le centre de la province de Taëz.

Si les forces yéménites poursuivent l'opération de l'axe oriental d'Al-Kadha, dans la montagne Al-Mughdar vers l'est, elles atteindront la route importante et stratégique de la ville de Taëz-Al-Torbeh, et la domination des forces de la Résistance sur cette route débouchera sur l'interruption de l'aide de la coalition à ses militaires à Taëz.

Les forces armées yéménites ont reprise le contrôle d’environ 45% de la superficie de la province de Taëz, y compris les régions du nord, du centre et de l'est, et face aux éléments de la coalition arabo-israélo-occidentale, ils contrôlent environ 55% de le territoire de Taëz, y compris les régions du sud et de l'ouest.

Yémen: Israël bombarde Taëz

 

Mais la chose militaire n'est qu'un seul aspect de la guerre menée par Ansarallah : Alors que la Résistance yéménite a repris son avancée vers la province méridionale, des sources d'information yéménites ont déclaré que des manifestations appelées « Révolution des affamés » contre le gouvernement yéménite démissionnaire et l'Arabie saoudite avaient également eu lieu dans cette province.

Samedi, la ville de Taëz a été le théâtre de manifestations de masse, manière de protester contre les conditions de vie désastreuses dans la région.

Les manifestants protestent contre la dépréciation de la monnaie yéménite et le manque de services de base dans la province, a rapporté Al-Bawaba Al-Akhbariya Al-Alamiya. La province est occupée par l'agresseur de la coalition saoudo-émiratie.

Les manifestants ont scandé des slogans contre Hadi et Riyad, soulignant que le gouvernement de Hadi ne fait que mentir.

Manifestations anti-Hadi à Taëz @Fars News

Les manifestants ont condamné les politiques du gouvernement de Hadi et de la coalition saoudienne contre l'économie nationale yéménite, affirmant qu'ils s'opposaient à la hausse continue des prix et à la dévaluation du rial yéménite.

Bref, difficile de conter Ansarallah une merveille sur le champ de bataille mais encore sur l'arène politique.

Mots clés