Sep 20, 2021 08:34 UTC
  • La coalition saoudienne s'effondre (Al-Atefi)

Lors d'une visite sur le front de Maarib, le ministre de la Défense affilié au gouvernement de Sanaa annonce que la coalition dirigée par Riyad passait ses derniers jours.

Le ministre de la Défense du gouvernement de salut national, Mohammad Nasser Al-Atefi, s'est rendu dimanche sur la ligne de front de la guerre contre la coalition d'agression saoudo-émiratie dans la ville de Raghwan, dans l'ouest de la province de Maarib.

« Les victoires de l'armée yéménite et des Comités populaires (Ansarallah) sont le résultat d'une bonne planification contre les forces d’agression », a déclaré Al-Atefi, cité par le site d’information Wekalet al-sahafat al-yamaniya.

Mohammad Nasser Al-Atefi, Le ministre de la Défense du gouvernement de salut nationa

« La coalition saoudienne s'effondre, dit le ministre yéménite, et vit ses derniers jours. Les pays y participant vivent une situation désagréable aux niveaux militaire, économique, politique et médiatique. »

Al-Atefi signale par ailleurs que ces pays ont payé un prix élevé pour l'agression contre le Yémen et que le gouvernement de salut national s'est engagé à expulser toutes les forces étrangères du pays.

« Aucun agresseur ou occupant ne restera pas sur le sol yéménite et les habitants de Maarib les expulseront », a-t-il noté.

Les affrontements entre les forces armées et les combattants des Comités populaires d’une part et les forces affiliées à la coalition saoudienne et des éléments d'al-Qaïda de l’autre, dans le nord-ouest de Maarib, se sont intensifiés.

Les forces de Sanaa ont réussi hier dimanche à prendre le contrôle total de la zone stratégique de Wadi Nakhla, situé dans le nord de Maarib. Elles ont récupéré le contrôle de la vallée de Nakhla après de violents accrochages avec des éléments de la coalition et d'al-Qaïda qui bénéficiaient d’un soutien aérien.

L’axe de la Résistance a multiplié le nombre de ses combattants sur le terrain.

Les forces du gouvernement de salut national yéménite ont pris le contrôle d'une zone importante dans les deux provinces de Maarib et d'Al-Bayda ces derniers mois, alors que leur avancée sur le terrain se poursuit.

Selon le site d’information Développements du monde islamique, les opérations d'Ansarallah contre les positions des forces de la coalition saoudienne dans les provinces d'al-Bayda et de Shabwa se poursuivent.

Selon les dernières nouvelles en provenance du front Nord, Ansarallah a réussi à progresser vers les hauteurs situées à l'ouest de la province de Shabwa.

La coalition a mené plusieurs raids aériens dans ces zones, au cours desquelles sept civils ont été tués dans la région de Naqil Moqawi. Elle a également envoyé des renforts dans les régions de Bayhan et d'Asilan pour ne pas perdre sa mainmise sur les champs pétrolifères.

Les combattants de la Résistance visent désormais les bastions de Mansour Hadi et des terroristes d'al-Qaïda qui étaient déployés dans la province d'al-Bayda et se sont retirés vers Shabwa. Par conséquent, Ansarallah n’a pas l’intention d’avancer actuellement dans la province de Shabwa. Il en ressort donc que l'objectif est d'écarter la menace de la coalition au nord d'al-Bayda.

Mais si l’axe de la Résistance envisage de progresser dans la province centrale, les points sensibles à récupérer pour Ansarallah sont  les suivants : la route de connexion d'Ataq à Maarb ; les champs pétrolifères au nord de Bayhan et d'Asilan ; et l'oléoduc Belhaf-Maarib.

 

Mots clés